Kasaï : Hausse de prix des denrées alimentaires de première nécessité, Guy Mafuta Kabongo sollicite la suppression des barrières.

2019-04-05

Le député national Guy Mafuta Kabongo préoccupé par la flambée des prix des denrées alimentaires de première nécessité sur le marché de la ville de Tshikapa sollicite la suppression des toutes les barrières sur l'ensemble de la province. L'élu du territoire de Tshikapa qui dénonce la multiplicité des barrières appelle les autorités provinciales à prendre des mesures préventives. "Il n'y a pas la guerre chez nous, cette période est déjà passée. L'autorité provinciale doit prendre des mesures préventives pour que soient enlevées définitivement ces barrières. Au cas contraire nous allons interpeler le ministre de l'intérieur pour qu'il nous explique ce qui se passe réellement", a dit l'honorable Mafuta Kabongo. Signalons que, la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, connaît depuis un temps la hausse des prix des denrées alimentaires de première nécessité. Une mesurette de farine de maïs qui coûtait 300fc, revient aujourd'hui à 2000 ou 2300fc, la farine de manioc qui coûtait 500fc se négocie aujourd'hui à 1200fc. Pour les commerçants, cette hausse des prix est consécutive à la multiplicité des barrières érigés sur tous les axes qui relient l'intérieur au chef-lieu de la province. Ces barrières sont érigés par les éléments des forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC). Par Fabien Ngueshe