Lubumbashi : " Il n’y a pas eu élection au Haut Katanga, il y a eu tricherie à ciel ouvert." Jean-Claude Muyambo.

2019-04-11

C'est une déclaration faite dans la soirée du mercredi 10 Avril 2019 sur les antennes de la Radio Télévision Lubumbashi Jua, chaîne proche de l'opposant Jean-Claude Muyambo qu'il se adressé au public lushois sur les incidents survenus la journée au bâtiment 30 juin, siège de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga. Arrivé 2e, Jean-Claude Muyambo, président national de la Solidarité Congolaise pour la Démocratie a dénoncé les tricheries observées lors des élections des gouverneurs : " Il n’y a pas eu élection au Haut Katanga, il y a eu tricherie à ciel ouvert " , d'une voix forte, Il a en outre martelé que ‘’Monsieur Kyabula ne va pas diriger cette province puisque son électorat, c’est la continuité du mal’’. Il a affirmé que tous les députés ont été logés à l’hôtel Pullman, donc séquestrés. On les a amenés le matin dans un bus scolaire. Et lors du vote, les députes du Front Commun pour le Congo étaient accompagnés par un temoin pour voir qui si le député respecterait le mot d’ordre. Jean-Claude Muyambo pense que son adversaire a déjà mal géré la province avant d’être gouverneur. Il a géré avec Célestin P. Kapopo (le gouverneur sortant) "ils ont volé ensemble". Il dit être en possession des preuves et compte s'attaquer sérieusement au gouverneur élu dès ce jeudi et il dit attendre l'arrivée du chef de l'état attendu ce vendredi 11 avril à Lubumbashi pour lui présenter les cas des tricheries. Par Marcel Kazanga