CAF-C1 : « Nous avons l'objectif de bien jouer, gagner ce match là et nous qualifier pour la prochaine étape » (Pamphile Mihayo)

2019-04-12

Le Temple des badia ngwena de la commune Kamalondo va vibrer ce samedi 13 avril au rythme des quarts de finale retour de la 23ème Ligue Des Champions africaine. Le Tout Puissant Mazembe reçoit Simba Sport Club de la Tanzanie. Lors du matche aller à Dar Es Salaam, les deux équipes s'étaient neutralisées (0-0). Un bon score en déplacement pour les corbeaux mais aussi piège puisqu'un nul avec buts à Lubumbashi qualifierait les tanzaniens. Un scénario que l'équipe de Pamphile Mihayo a vécu lors de l'édition précédente mais que le patron du staff technique noir et blanc à quant à lui déjà oublié : « J'ai déjà oublié cela. Je prépare mon matche pour qualifier l'équipe » a-t-il lancé ce vendredi 12 avril dans matinée en conférence d'avant matche. Pour l'entraîneur des corbeaux 2018 avait ses réalités comme les années antérieures qui ne sont pas à considérer pour l'année 2019. Ainsi l'objectif reste de bien se comporter sur le terrain ce samedi, gagner pour se qualifier. « On ne peut rester encore sur les mêmes traces. Là nous avons l'objectif de bien jouer, gagner ce matche là et nous qualifier pour la prochaine étape » a-t-il renchérit. Interrogé sur l'une de faiblesse de son équipe dans les rencontres à élimination directe à savoir les coups de pieds arrêté, surtout les pénaltys celui qu'on surnom baba se veut rassurant quant à ce tout en soulignant qu'un travail y est consacré tous les jours : « les coups de pieds arrêtés nous les travaillons chaque jour. Et même hier nous sommes restés pendant longtemps pour travailler les coups de pieds arrêtés. On a mis en place plusieurs stratégies pour jouer les coups francs, les corners et aussi les touches parce que pour gagner un matche de football il faut mettre tous les atouts en place. Il faut travailler sur tous les plans ». Pour rappel les corbeaux devront à tout prix s'imposer lors de ce matche pour espérer décrocher leur qualification à défaut d'un nul blanc qui leurs donneraient droit à une séance des tirs au but. Par ailleurs, Mazembe sera privé encore une fois de Ben MALANGO, qui peine à retrouver sa bonne santé physique après s'être blessé à deux reprises. À noter que le coup d'envoi de cette rencontre sera donné à partir de 15heures de Lubumbashi. Par Richard Muteta