RDC-ETATS-UNIS: Un partenariat pour un Congo plus pacifique, stable et calme.

2019-04-13

Le République Démocratique du Congo, étant un pays sous développé depuis bien longtemps, pour endiguer ce mal vivre, le chef de l'État congolais Félix Antoine Tshisekedi s'est rendu aux États-Unis d'Amérique pour contracter un partenariat avec comme objectif, "unCongo plus pacifique, stable et prospère." Selon une déclaration conjointe de présidence de RDC et de l'ambassade des États-Unis. Au cours de sa visite à Washington du 03 au 06 avril 2019, le chef de L'État congolais s'est entretenu avec les hautes personnalités de l'administration Trump. Entre autres, le secrétaire d'état Michael Pompeo, le secrétaire de la santé et aux services sociaux Alex Azar, le conseiller de le sécurité national John Bolton à la Maison Blanche. Plusieurs questions ont dominé cette rencontre. Sur le plan économique les États-Unis encouragent les investissements américains en RDC, notamment les secteurs de l'agriculture, l'énergie, les minerais, et de télécommunications y compris le projet d'infrastructures identifiées par le gouvernement de la RDC et compte ouvrir un "coin américain" ( américain shelf) à Lubumbashi à la mi-avril, lors de la visite de l'ambassadeur. Comme pour le coin américain inauguré à Goma. Les États-Unis affirment qu'ils chercherons d'autre possibilité d'approfondir les liens culturels et commerciaux des États-Unis dans toute la RDC. Le Nouveau Monde s'engage également à soutenir la RDC et les efforts internationaux visant à contenir et à éradiquer l'épidémie d'Ebola. A son tour la RDC a annoncé qu'elle se rejoindrait à la coalition internationale contre l'Etat islamique, engagée dans la lutte contre la traite de personnes, et a convenu d'un dialogue sur le droit de l'homme qui se tiendra à Kinshasa. La population salue cette relation bilatérale capable de porter la RDC au rang de pays émergents. Par Junior Mbuyamba