RDC : l’AFDC-A de Bahati Lukwebo revendique la première place au sein du FCC et met en garde le PPRD de vouloir "tout prendre".

2019-04-29

Le regroupement AFDC-A réagissant par une déclaration lue samedi 27 avril, les 4 fédération de l'AFDC-A de la ville province de Kinshasa condamne les intentions du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD de gérer toutes les institutions au détriment des autres regroupements politiques du Front Commun pour le Congo. "Il est inacceptable que le PPRD ait l'ambition de vouloir gérer toutes les institutions de la République, en s'appuyant sur la majorité parlementaire issue des efforts conjugués de tous les alliés qui composent le FCC. Cela est perçu par la base de l'AFDC-A comme une provocation et une insulte à l'égard de notre regroupement et son autorité morale", a fait savoir le porte-parole des 4 fédérations du regroupement. Sur les ambitions du PPRD, le regroupement politique de Modeste Bahati Lukwebo dénonce et met en garde les autorités du PPRD tout en les rappelant que c’est grâce aux efforts conjugués par toutes les forces politiques du FCC que la plate-forme obtient ses résultats : "Mettons en garde le PPRD et toute autre personne qui s'évertueraient à vouloir minimiser le poids politique de l'AFDC-A et les efforts de son autorité morale (...) Interpellons notre autorité morale, le camarade Bahati Lukwebo, et la conférence des présidents des partis qui composent notre regroupement d'éviter de cautionner tout engagement qui mettrait en mal les intérêts du regroupement, dénonçons les manœuvres tendant à réduire le nombre des députés AFDC-A en exerçant la pression sur les cours et tribunaux, attendons des signaux forts du PPRD, signaux susceptibles de refaire la confiance et entretenir un climat de confiance et de considération mutuelle, traduit par une clef de répartition équitable au sein du FCC excluant toute dictature interne", a conclu la déclaration des 4 fédérations de l’AFDC-A.