Prix Nobel : Denis Mukwege : « Mettons fin à la souffrance qui fait honte à notre humanité commune. Agir, c’est dire «non» à l’indifférence. »

2018-12-10

C’est à Olso dans la salle de l’hôtel de ville en Norvège qu’à eu lieux dans l’après-midi de ce lundi 10 décembre 2018 la remise des prix Nobel de la Paix aux 2 lauréats : le gynécologue congolais Denis Mukwege et à l’activiste Irakienne Nadia Murad. Ces 2 lauréats ont plusieurs choses en commun c’est notamment le fait que le docteur Denis Mukwege, depuis plus des 20 ans il est celui qu’on surnomme « l’homme qui répare les femmes » dans son hôpital de Panzi il prend en charge les femmes victimes des violences sexuelles et l’activiste Nadia a été plusieurs années victime d’esclavage sexuel et depuis sa libération, elle milite pour faire entendre les voix de celles comme elle ont connu ce sabotage sexuel afin de recouvrir leurs droits. Dans son adresse, Docteur Denis Mukwege a rappelé que c’est une question qu’on ne doit plus ignorer et j’encourage les avocats à continuer d’attirer l’attention sur la nécessité de mettre fin à l’impunité. Et Avec ce Prix Nobel de la Paix, j'appelle le monde à témoigner et vous invite à vous joindre à nous pour mettre fin à cette souffrance qui fait honte à notre humanité commune. Agir, c’est dire «non» à l’indifférence. Une fois des plus la majeure partie des congolais félicitent le Docteur Denis Mukwege pour cette reconnaissance légendaire qui vient donner un coup de pousse à ses nombreuses tâches que lui et son équipe réalisent sur les femmes victimes des violences sexuelles. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc