Lualaba : La CNDH fustige les propos du député Donat Tshimboj et invite la population à s'abstenir à toute forme d'incitation à la haine tribale.

2019-05-30

Réagissant sur l'adresse du député provincial élu de Sandoa Donat Tshimboj interdisant à Moïse Katumbi d'aller à Kolwezi, chef-lieu du Lualaba, la Commission Nationale des Droits de l’Homme Institution Etatique d’Appui à la Démocratie, organe technique, et consultatif de droit public congolais, Bureau de Représentation Provinciale du Lualaba, par sa mission de Promouvoir et Protéger les Droits Humains tel que conféré par la loi N° 13/011 du 21 mars 2013 ayant le caractère indépendant, pluraliste, apolitique, fustige les propos tenu par l’Honorable Donat TSHIMBOJ Rapporteur de l’Assemblé Provinciale du Lualaba et condamne avec la dernière énergie, car cela est en violation de l’article 30 de la constitution de la République Démocratique du Congo. Par ailleurs, la CNDH/BRP Lualaba par sa mission, invite la population Lualabaise à s’abstenir à toute forme d’incitation à la haine tribale, ethnique, et à prôner la paix gage du développement durable de notre province et de la démocratie ; toutefois, une mise en garde est lancée contre toute personne mal intentionnée ayant une tendance négative à la récupération de ces tristes propos qui sous tant à envenimé les relations entre citoyens. Par la Rédaction