Kinshasa : Jean-Marie Kassamba est exclu des activités de l’UNPC.

2019-06-06

Le directeur général de Télé 50 et Radio 50 exclu ce mercredi 5 juin, des organes de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) par conséquent , il perd également sa qualité de président de la ville province de Kinshasa de cette même institution. La décision a été prise et annoncée par la Commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’UNPC qui traitait le litige entre les journalistes de Télé 50 et Jean-Marie Kassamba. En guise de rappel, la plus part des agents de Congo 24 SARL, une propriétaire de Radio et Télé 50, réclamaient des arriérés de salaire allant de 11 à 14 mois bien qu'il ait un compromis sur certaines revendications avec l’employeur, la tension demeurait vive entre les deux parties certains journalistes ont décidé de quitter le média. Jean-Marie Kassamba est notamment reconnu coupable : « d’humiliation et du mépris public de ses journalistes du fait qu’il les a fait arrêtés et embarqués violemment par la police sans préexistence préalable d’un acte judiciaire, tel que soutenu par ces derniers ». Le tribunal des pairs constate également que « la destruction méchante soulevée dans son acte d’accusation, et imputée à ses journalistes était négociée par lui-même, selon la démonstration de ces journalistes ». Le patron de télé 50 est reconnu coupable de ses actes dont il est acusé par les juges du tribunal des pairs en collaboration avec l'UNPC ; le manquement dont il est accusé : l'humiliation et mepris public des ses journalistes, manque de solidarité. Kassamba est également accusé d’avoir manqué au devoir d’exemplarité eu égard aux responsabilités qu’il a au sein de l’UNPC. Jean marie Kassamba est donc exclu des organe de l’Union Nationale de la Presse du Congo, il n'est plus président de la dite institution au niveau de Kinshasa Par Ketsya Feza