RDC : 8 Députés invalidés , le MLC actionne l'article 64 et appelle à une marche pacifique.

2019-06-12

La cour constitutionnelle de la RDC siégeant plus tard dans la nuit du lundi au mardi 11 juin en matière des contentieux électorals a invalidé plusieurs élus dont 8 du mouvement pour la libération du Congo. Quelques heures après , Ce parti sort de son silence et active ses batteries en marche pour des moyens légaux en fin de recouvrer leur droit. Dans un communiqué officiel rendu public ce mardi 11 juin et parvenu à la rédaction alaune-rdc.net , le Mouvement de Libération du Congo, parti cher à Jean Pierre Bemba, appelle à une marche pacifique ce samedi 15 juin pour réagir par rapport aux arrêts de la Cour Constitutionnelle. "Le MLC demande à ses militants ainsi qu'à toute la population congolaise une réaction à la hauteur de cette provocation conformément à la Constitution en son article 64 pour exiger rien que la vérité des urnes" a-t-on lu dans ce communiqué. Pour le MLC, les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont fondés d'injustices et renferment plusieurs irrégularités car ils sont rendus sans aucunes motivations valables. "Ceci constitue une provocation de trop de la part des ennemis du peuple, qui visent à réduire sous silence le MLC." souligne ce communiqué signé par Ève Bazaiba , secrétaire générale de ce parti. Le Mouvement de Libération du Congo a perdu 8 députés à l'Assemblée Nationale après les derniers arrêts de la cour constitutionnelle invalidants ces élus en faveur de 8 autres honorables majoritairement du FCC , plate forme politique créée par l'ex-président Joseph Kabila. Rappelons que Jean-Pierre Bemba autorité morale du MLC campe toujours sur son programme de retour au pays ce 23 juin prochain à 10h. Par Serge Sindani