Arrêts de la Cour Constitutionnelle : « non aux décisions iniques. » déclarent les militants de Lamuka.

2019-06-15

C’est samedi 15 juin 2019, les militantes de la plate-forme politique Lamuka se sont données une fois de plus rendez-vous devant le siège de la cour constitutionnelle avec comme objectif principal dénoncer « l’instrumentalisation de la justice ». Pour Georgette Biebie, secrétaire technique de Lamuka dressons nos fronts longtemps courbés : « « La présidente Jeanine Mabunda fait son travail pour le moment mais c’est les injustices et la marginalisation que nous ne voulons plus, redressons nos fronts longtemps courbés. Comme disait le Leader Maximo le peuple doit se prendre en charge ». À ce sit-in se joint quelques députés invalidés comme Daniel Sefu. Par Marcel Kazanga