Invalidation des députés : « il y aura des enquêtes et les coupables seront sanctionnés conformément la loi. » Benoît Luamba

2019-06-18

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a accordé une audience à la cité de l’Union africaine au président de la cour constitutionnelle afin d’avoir plus d’explication sur le retard observé dans le traitement des contentieux électorals . Au sortir de l’audience, Benoît Luamba a donné la quintessence de son échange avec le président de la République. A la question de savoir sa position vis à vis de la réaction de la population face à cette situation, il a répondu qu'il s'agit là d'une matière purement politique et en politique il y'a beaucoup de passion, ajoutant qu'il y'a eu plus de 15 mille candidats à la députation nationale pour 500 sièges prévus à l'Assemblée nationale. Ceux des candidats qui n'étaient pas élus ne s'avouent pas vaincus, ce qui, dit-il explique les 1240 dossiers de recours. A une question, il a fait savoir que la corruption est une infraction dans notre législation pénale, il y aura des enquêtes et les coupables seront sanctionnés conformément la loi, ajoutant que le Président lui a fourni des renseignements qu'il avait sur cette question que les juges vont comparer avec les réalités des dossiers, afin que soient poursuivies les personnes qui seront rendues coupables. Par la Rédaction