Bunia : Félix Tshisekedi exhorte la jeunesse Iturienne à ne pas céder à toute forme d'incitation aux actes criminels.

2019-07-01

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a lancé un pressant appel à l'ensemble de la population de la province de l'Ituri, dans un meeting tenu à la tribune du boulevard de la libération, à Bunia, afin d'œuvrer uniquement pour la paix, l'amour mutuel et la cohabitation non conflictuelle. Il s'est adressé, à cette occasion, plus particulièrement aux jeunes, socle du Congo de demain, et aux mamans étant base de l'éducation de la jeunesse pour tout état qui aspire au développement. S'adressant aux jeunes qui, a-t-il dit; sont l'avenir du pays, il les a exhortés à ne jamais céder à toute forme de manipulations des personnes malintentionnées qui les inciteraient aux actes criminels et sanguinaires. Aussi, a-t-il annoncé la création, dès la mise en place du Gouvernement, d'un Fonds spécial de garantie, qui permettra d'octroyer des crédits aux jeunes, afin de leur permettre de créer des entreprises pour le développement du pays. Le Président de la République a ensuite lancé un appel aux mamans afin de bien encadrer leurs enfants et les décourager , en ce qui concerne tout engagement aux mouvements qui nuirait à la paix et à la sécurité de la communauté. Il dit qu'il s'emploierait pour que le Parlement adopte une loi octroyant un quota de 30% aux femmes afin de leur donner l'occasion de jouer un rôle principal aux côtés de l'homme pour le développement du pays. Le Chef de l'État a ensuite rappelé sa promesse faite aux peuples congolais pendant la campagne électorale, que une fois élu, il se battrait pour ramener la paix sur l'ensemble du territoire national. C'est pour cette raison qu' aussitôt élu, il avait commencé par le territoire de Béni dans la recherche de cette paix. Malheureusement, a dit le Chef de l'État, une fois de plus, les ennemis de la paix ont choisi la province de l'Ituri pour causer morts d'hommes et désolations parmi les paisibles populations. Raison pour laquelle il avait dépêche le général Amisi dit Tango four dans l'Ituri pour mettre fin à cette situation. " Nous sommes les enfants d'un même pays, il n'ya donc pas de raison pour nous entre tuer", a insisté le Chef de l' État, ajoutant que sa visite en Ituri, c'est pour apporter un message de paix et d'amour mutuel. Il a aussi fait savoir que si les Ituriens abandonnent les armes, le gouvernement central fera venir de nombreux investisseurs pour la création d'emplois, et le développement des infrastructures routières, scolaires et autres sanitaires. Il a aussi annonce qu'il ira ce lundi rendre visite aux milliers de déplacés internes à Djugu qui, a-il- dit, doivent absolument regagner leurs milieux de vie respectifs. Auparavant, le Gouverneur de la Province de l'Ituri, Jean Bamanisa, avait remercié le Président de la République qui avait choisi la province de l'Ituri en vue d'y passer la journée de la commémoration du 59 ème anniversaire de l'indépendance de notre pays. Pour le chef de l'exécutif de la province de l'Ituri, la présence du Chef de l'État présage déjà de solutions aux problèmes auxquels font face les populations de sa province. Par la Rédaction