RDC : « Nous sommes en démocratie. Nous avons aussi la possibilité de refuser ou d’accepter ces propositions. » Félix Tshisekedi (Point de presse)

2019-07-02

En séjour en province de l’Ituri depuis dimanche dernier, le Chef de l’État congolais s’est livré aux journalistes nationaux à travers une conférence de presse animée en ville de Bunia ce mardi 2juillet. Répondant aux questions des chevaliers de la plume, Félix Tshisekedi est revenu sur les actualités fraîches de son pays allant de la politique aux affaires en passant par le judiciaire, etc. Au sujet du document attribué à Martin Fayulu qui circule sur les réseaux sociaux et qui préconise une sortie de crise avec notamment les reformes de certaines institutions de la République, le président congolais estime que l’opposant devait plutôt choisir le parlement pour passer une telle proposition. D’ailleurs, il dit ne pas y voir actuellement beaucoup d’importance « Les réformes ont des endroits pour être discutées. Fayulu est un élu. En allant au parlement, il peut emmener ce projet. Nous sommes en démocratie. Nous avons aussi la possibilité de refuser ou d’accepter ces propositions », dit-il. Absorbant la situation de Salomon Kalonda, proche de Moise Katumbi, dont l’autorisation de rentrer au pays serait toujours bloquée par les autorités congolaise selon une certaine version, le Chef de l’Etat congolais promet que ce dossier sera traité afin que le concerné revienne au pays. « Salomon Kalonda est Congolais. Il a le droit de rentrer dans son pays. Contrairement à son leader qui était dans la liste de cas emblématiques. Je n’ai pas suivi son cas. C’est un jeune frère que je connais. Il m’a été proche un moment donné. Je n’ai rien contre lui’, a-t-il rassuré. Lors de son adresse, le président congolais est également revenu sur le projet route – rail Kinshasa Brazzaville. Pour lui, « tant qu’on aura pas avancé dans le projet de la construction du port de Banana, cet autre projet ne se fera pas non plus ». Parmi les sujets abordés par Félix Tshisekedi. Par Jean-Jean-desiré Mukanz