Exclusion de Bahati : « En se faisant exclure du FCC, partout où il a un membre qui occupe une responsabilité, ils doivent démissionner pour que le FCC récupère ses postes. » J. Bitakwira

2019-07-15

S'agissant de l'exclusion de Modeste Bahati Lukwebo du Front Commun pour le Congo, Justin Bitakwira s'est exprimé à la presse, il invite Bahati d'assumer les conséquences : "Qu'il pleuve qu'il neige, si Monsieur Bahati maintient son jusqu'au-boutisme, que lui il va se rebeller contre la structure FCC, il doit d'abord assumer toutes les conséquences..." Il me en garde tous les membres du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés soit de démissionner ou de rester au FCC : "En se faisant exclure du FCC, partout où il a un membre qui occupe une responsabilité (gouverneur, DG, etc), ils doivent démissionner en bloc pour que le FCC récupère ses postes, s'il ne le fait pas, on le fera par force et cela ne va pas se négocier..." Pour le Sud-Kivu, Justin Bitakwira donne un ultimatum : "En commençant par le Sud-Kivu, ceux qui ont suivi Bahati Lukwebo dans sa folie politique, ils doivent s'assumer, ils doivent dégager des structures politiques qui appartiennent au FCC". Pour rappel après l'exclusion de Modeste Bahati, tous les membres de l'AFDC-A occupant des postes doivent se decider soient de partir et perdre leurs postes ou de rester au Front Commun pour le Congo et de les garder. Par Serge Sindani