Beni : 27 civils tués à l'espace d'une semaine, la société civile lance des actions à Oïcha. (Rapport)

2019-07-26

La société civile forces vives du territoire de Beni vient de prendre des décisions ce jeudi 25 juillet en rapport avec les récentes tueries perpétrées dans plusieurs agglomérations de ce territoire pris d'assaut par les rebelles ADF/MTN, encore actifs dans la région. Au cours d'une assemblée générale extraordinaire tenue ce même jeudi à Oïcha chef-lieu du territoire de Beni, la société civile avance un bilan ahurissant à l'espace d'une semaine faisant étant des 9 attaques enregistrées qui se sont soldées enfin par 27 morts civils , 10 blessés et au moins 5 enfants kidnappés. Ces dernières attaques ont été dirigées contre plusieurs villages notamment Mangboko, Watalinga , Mai-moya, Maleki ,Eringeti et la commune rurale d'Oïcha. Eu égard à cette situation , les forces vives de cette région écumée par des djihadistes au Nord-Kivu ont levé des décisions idouanes à ces victimisations sanguinaires. "L'arrivée toute affaire cessante du chef de l'État Félix Tshisekedi à Oïcha pour se rendre compte de la situation volatile et Deux journées villes mortes à partir de ce vendredi 26 juillet ,hormis le secteur scolaire." apprend alaune-rdc.net d'une déclaration sanctionnant cette assemblée. Cependant cette structure citoyenne projette une réunion d'autoévaluation dimanche 28 juillet 2019 pour accentuer des actions jusqu'à ce que leurs recommandations retrouvent gain de cause. Signalons que les dernières attaques enregistrées à Oïcha près de la ville de Beni ont fait 9 civils tués au quartier Mabasele par les ADF après avoir contourné des positions militaires basées dans cet endroit. Par Serge SINDANI / Kisangani