Lubumbashi : Un Noël moins agité.

2018-12-25

C'est depuis quelques années qu'on constate que la fête de nativité n'est presque plus fêter pour des raisons diverses : pour certains ce le manque d'argent qui serait la cause. Certains ménages se battent que pour offrir le minimum à leurs enfants. Dans les zones Kids de la ville, la présence est quand même remarquable. Du côté des vendeurs, les achats ne de font plus comme toutes les années précédentes où pendant des pareilles journées ont constaté des attroupements des acheteurs mais hélas cette année c'est très calme néanmoins ils restent confiants en l'amélioration de la vente des produits de première nécessité. Mais il ya lieu de signaler que la tenue des élections précédemment prévu au dimanche 23 décembre était la cause du silence qui a paralysé les activées. Quand même il y a lieu de reconnaître que les indices de la fête sont visibles ça et là. Par la Rédaction #AlauneRdc