Bukavu : Les transporteurs motos disent non au payement d’une troisième plaque d’immatriculation.

2019-03-05

Les associations des motards du Sud-Kivu : ASNAMOC, APROMOTCO et ATTKA déplorent et disent non à la vente de la troisième plaque d’immatriculation des taxis motos et soutiennent les plaques SK vendues par la société SECUTECH. Dans un cahier des charges présenté au Vice-gouverneur du Sud-Kivu Hillaire Kikobya lors d’une marche de protestation organisée le lundi 04 mars, ces associations regrettent la mesure prise par le ministère provincial de transport et communication suspendant la vente des plaques SK et exigean l’achat d’une troisième plaque, une mesure qui reste selon ces associations non justifiée et inopportune sur le terrain. "Nous croyons qu’ils en existe deux plaques, nous citons celles SK fournis par la société SECUTECH que des milliers des motos avez déjà placées, des plaques d’immatriculations minéralogiques que notre gouvernement provincial avait obligé de porter et sensibiliser à ciel ouvert aux motocyclistes ". a déclaré un des syndicats. Pour des raisons sécuritaires dans la province et pour éviter le parallélisme des numéros sur des motos, les associations des motards réclament l’annulation sans conditions et dans un bref délai de la mesure prise par madame le ministre de transport, suspendant la vente des plaques SK et réclament décidément la continuité des plaques SK fournies par la société SECUTECH ". Par Chizungu saint Léon