Lubumbashi : Les femmes dans une marche pacifique décrient l'insécurité.

2019-03-06

Chose promise,chose faite, dit-on. La marche de contestation initiée par les femmes du Cadre de concertation de la société civile, à laquelle était associée d'autres femmes de la ville de Lubumbashi a bien eu lieu ce mardi à Lubumbashi. Elles dénoncent les cas d'insérité et des viols enregistrés dans la province depuis le début de l'année. Tout est parti de la mairie de Lubumbashi où ces femmes ont été solliciter un entretien avec le maire Guylain LUBABA BULUMA,malheureusement que leur demande était invalidée et la mairie a dans un communiqué interdit leur marche,pacifique soit-elle. Face à cet obstacle,les femmes ont tout bonnement conduit leur caravane au gouvernorat de province où elles ont été reçues dans le parvis de l'hotel du gouvernement par le gouverneur du Haut-Katanga Célestin PANDE KAPOPO. Au cours de leur entretien, un mémo a été remis à l'autorité numéro un de la province. Elles expriment leur indignation face au moult cas d'insécurités et de viols enregistrés ce dernier temps, dont elles sont exposées et victimisées. Prenant la parole,Célestin PANDE KAPOPO a essayé d'apaiser la tension et a proposé par la suite quelques pistes de solution pour défitivement lutter contre l'insécurité dans sa province. Au termes de la marche, la joie était facultative dans le camp des manifestants. Par Parfait Mutanda