Bukavu : Les ONGDH demandent aux autorités de sécuriser les femmes.

2019-03-07

Les défenseurs des droits humains dénoncent l'agression, et l'humiliation dont sont victimes les filles et femmes qui s'habillent en pantalon moulan ou mini jupe depuis un temps à Bukavu. Certains motards badauds se livrent à cette pratique qui déshonore la femme et porte atteinte à sa liberté. Le dernier cas en date est celui d'une fille qui s'est vue déshabiller et traînée dans la boue par des motards au vu et au su de tous. Jean Chrysostome Kijana appelle les autorités à s'impliquer pour mettre fin à cette pratique qui constitue une violation des droits de l'homme. Par la Rédaction