Kisangani : Situation quasiment tendue tôt le matin de ce mercredi 13 mars dans la bonne partie de la commune Makiso.

2019-03-13

Marche ce mercredi matin vers 7h00 de Kisangani, les manifestants en colère protestaient contre le non respect de limitation des Bornes entre le camp militaire sergent Ketele et le bloc Mwangaza dans la commune Makiso. La plus part des manifestants habitants l'avenue Katako et une partie du bloc Lusambo et Mwangaza sont victimes du déguerpissement opéré par la 31ième région militaire qui selon ces assujettis cette partie ne serait pas concernée par cette opération. Ces derniers ont barricadé les différentes artères pour exprimer leur ras-le-bol avec trop d'arbres avant de brûler d'autres empêchant ainsi la circulation normale des véhicules, motos et autres engins roulants. Pendant ce temps ,certaines autorités militaires contactées pour ces faits par ALAUNE-RDC.NET ont indiqué que cette partie est un domaine réservé au camp Ketele sans avancer plus de détails. Serge Sindani/ Kisangani