Page noire : Le poète Simaro Lutumba tire sa révérence.

2019-03-30

C'est un week-end en deuil que passe les amoureux de la musique congolaise qui ont appris le décès de celui qu'on a longtemps appelé " le Masiya" qui veux dire le messie ou encore le poète grâce à sa touche unique dans ses compositions. Lutumba Simaro a petit à petit préparer sa mort, après avoir offert sa guitare dite magique au président honoraire il avait également confié la gestion de son groupe musical le Bana OK à l'artiste musicien Manda Chante. Son apport dans la musique congolaise en particulier restera à jamais gravé en lettre d'or dans les annales de la culture congolaise. Par Marcel Kazanga