Clin d'œil

Enseignement : Publication dès ce lundi 15 juillet des résultats du Jury national des écoles médicales.

post-thumb

C'est ce lundi 15 juillet 2019 que seront connus les résultats des épreuves du Jury national des écoles médicales seront publiés sur toute l’étendue de la RépubliqueDémocratique du Congo. Cette annonce a été faite ce dimanche 14 juillet   à Kinshasa à la presse par la direction de l’enseignement des sciences de la santé. Pour le directeur du service, Désiré-Josué Bapitani, les résultats seront publiés dans le numéro de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), qui va apparaitre le même lundi 15 juillet 2019. Pour rappel, ces résultats ne concernent que les élèves des institutions techniques médicales. Par la Rédaction  

Continuer la lecture

Page Rose : Rj Kanierra, coutumièrement marié désormais.

post-thumb

Rj Kanierra, l’un des artistes qui entre sa vie privée et professionnelles se place le mur de jerrico, se coutumièrement marié à six jours seulement après la sortie de son 4e album professionnel sorti lors d’un concert très réussi le dimanche 7 juillet 2019 à l’esplanade du bâtiment Hypnose de Lubumbashi. L’artiste musicien Rj Kanierra, patron du groupe casse-tête, originaire de Kolwezi est allé le samedi 13 juillet 2019 déposé la dote dans sa belle-famille. Plusieurs fois, l’artiste musicien a évité les questions des journalistes et des mélomanes sur l’identité de son âme sœur, c’est ce samedi que non seulement le nom de celle qui est désormais madame Kanierra a été connu mais aussi sa photo publiée officiellement à côté de son charmant. Elle s’appelle Nethy Mujinga, en présence des familles, des quelques artistes musiciens et des culturels minutieusement invités, l’artiste musicien Rj Kanierra a dit oui à sa charmante Nethy. À Lubumbashi et ailleurs, cette union est le sujet qui est dans toutes les bouches. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Page Rose : Sam Musibumba et Naxy girl, deux artistes musiciens se disent oui pour la vie.

post-thumb

Personne n’a vu venir cette relation qui a abouti à un mariage coutumier le samedi 13 juillet 2019 entre les artistes musiciens Sam Musibumba et Naxy girl. Tous originaires de Lubumbashi dans le Haut-Katanga, les deux ont élus domicile à Kolwezi, chef-lieu du Lualaba, une ville qui attire plus des convoitises. Connu comme un des artistes musiciens signés par le label Ruwej Music de Naxy girl, l’artiste musicien Sam Musibumba a officiellement demandé la main de Naxy girl pour la vie, des artistes, chroniqueurs culturels et autres membres de la famille des témoins privilégiés de cet événement qui alimente les réseaux sociaux en image. Qui l’eut cru que derrière les collaborations, productions entre ces articles se cachaient un amour vrai et réel, comme l’amour est imprévisible. Heureuse vie commune aux artistes musiciens. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Examen d’Etat : Les résultats de l’édition 2019 ne sont pas encore publiés (Communiqué du Ministère)

post-thumb

Les résultats des épreuves de la session de l’examen d’Etat, pour l'année 2019, ne sont pas encore connus, a alerté le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP). Dans un communiqué rendu public ce mercredi 10 juillet, le ministère met en garde contre toute spéculation concernant la publication de ces résultats, observée sur les réseaux sociaux et dans certains médias. "Le ministère de l’EPSP souligne que seul et alors seul le communiqué du Ministère de l’EPSP annonce le début de la publication des résultats, qui se fera avec le concours de toutes les sociétés de télécommunication", indique ce communiqué. Le ministre Emery Okundji appelle également tous les finalistes au calme, en attendant les vrais résultats dont "l’annonce est imminente". Dans la soirée de mardi, les tendances de réussite par province aux examens d’Etat 2019 avaient circulé sur les réseaux sociaux, avant d’être relayées par plusieurs professionnels des médias. D’après le chargé de communication du ministre de l’EPSP, ces tendances sont fausses. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Musique : Gaz Mawete a lancé un nouveau single "la loi du Talion"

post-thumb

L'artiste musicien originaire de la tshangu à Kinshasa en République Démocratique du Congo, Gaz Mawete qui du moin n'est plus à présenter au public congolais a lancé ce lundi 1er juillet 2019 comme promis son nouveau single intitulé " La loi du Talion" juste quatre mois après son single Antidote. Ici également l'artiste a un cœur brisé, il dit :" ce que tu m'as fais aujourd'hui tu vas je payer demain" comme dit la loi du Talion "œil pour œil et dent pour dent" comme dirait mieux qu'on ne récolte que ce qu'on sème. Gaz Mawete est signé par le géant label Bomaye music du rappeur Youssoupha, comme ses titres cultes : Olingi nini, Paulina, Antidote,... On espère voir la loi du Talion suivre le chemin du succès pris par ses précédents titres qui atteignent des millions des vues. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Enseignement : Fondation Mapon au chevet des élèves doués en Mathématiques et Physiques.

post-thumb

La fondation Mapon de l'ancien premier ministre congolais Matata Ponyo Mapon met à la disposition des candidats finalistes des institutions secondaires des bourses pour l'année académique 2019-2020. Dans un communiqué rendu public par cette fondation , il s'agit spécialement des élèves doués et brillants en Mathématiques et en physiques qui bénéficieront de la bourse inclue un billet d'avion du lieu de résidence du candidat vers l'Université Mapon à Kindu au Maniema. La fondation Mapon met à la disposition des candidats doués dans les sciences Mathématiques et physiques des bourses pour l'année académique 2019-2020.la bourse inclue un billet d'avion vers l'Université Mapon à Kindu , les frais académiques et les frais de logements. a-t-on lu dans ce communiqué. Âgé de 18 à 30 ans au plus , le candidat doit être effectivement inscrit dans un établissement public ou privé agréé. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Exetat 2019 : L'IPP du Kwilu bientôt devant le juge pour avoir obligé aux finalistes de payer des frais non reconnus.

post-thumb

Kwilu : L'Inspecteur Principal Provincial bientôt devant le juge, pour avoir "chassé les finalistes à cause des frais de mobilité fixés à 20.000 FC Dans certains centres de l'Examen d'État au chef-lieu du Kwilu, les élèves ont été chassés sur ordre de l'Inspecteur Principal Provincial, "IPP", à cause des frais de sa mobilité qui sont passés de 1000 à 20.000FC en ce dernier jour de fin des épreuves. Information révélée à la presse locale ce jeudi par Serge Makongo, speaker de l'organe délibérant du Kwilu, lors du lancement du séminaire des élus provinciaux sur les finances publiques. "Ce matin, dans un des centres vers Malebo, ni était mon intervention, devrait se créer un scandale par les finalistes du secondaires. A la base, les frais dits de mobilité de l'IPP sont passés de 1.000FC à 20.000FC sur ordre de cet inspecteur qui à contraint les élèves à le payer avant d'entrer dans la salle. Pour ce fait, il doit être entendu en toute urgence par la commission compétente de l'assemblée", a dit Serge Makongo. Selon la même source, les élèves ont finalement passés leurs dernières épreuves en toute quiétude. Par David Mayele / Kwilu

Continuer la lecture

Enseignement : Remise du charroi automobile à l'Université de Lubumbashi par la Banque mondiale dans le projet PEOPESU

post-thumb

Octroi du matériel de Locomotion et de mobilité à la faculté de Médecine Vétérinaire et à la Haute école supérieure des Ingénieurs Industriels de l'Université de Lubumbashi ce samedi 08 juin 2019 par le recteur de cet Alma mater. ce matériel issu du projet PEQPESU ratifié par l'UNILU dans le cadre du Contrat de Performance CDP le 18 Juillet 2017. Ces moyens de locomotion sont essentiellement constitués des bus pour assurer la mobilité des etudiants et des encadreurs et les rapprocher des lieux de stage. Dans son mot, le Professeur Ilunga Ndala, Directeur général de l'ESI a remercié le Recteur de L'UNILU pour ses efforts dans l'amélioration de la qualité des enseignements et pour avoir accepté de signer ce contrat de performance. Le Recteur de l'Unilu, le professeur Gilbert Kishiba Fitula a pour sa part rassuré le représentant du projet du bon usage de ces véhicules tout en appelant les bénéficiaires au sens de responsabilité, avant de couper le ruban symbolique. Les invités ont par la suite étaient conviés à visiter le campus universitaire par un tour inaugural à travers ces véhicules. Cette dotation répond au troisième objectif du contrat de Performance qui est celui d'ameliorer les conditions de Locomotion des apprenants et des encadreurs. Les etudiants bénéficiaires de ces bus ont salués cette nième action du comité de gestion qui renforce davantage le leadership et la première place qu'occupe l'Unilu au sein des Universités en RDC. Par Etienne Ilunga

Continuer la lecture

TENAFEP: Les finalistes du Kwilu encouragés à briser la peur.

post-thumb

Dans la province éducationnelle Kwilu-1, 1921 élèves finalistes du primaires affrontent le test de fin d'études primaires. L'autorité provinciale Willy ITSUNDALA assang qui a donné le Go à ces épreuves, a Encouragé les examinés à pensez grand pour devenir grand dans la vie. Pour lui, cette responsabilité personnelle doit commencer dès aujourd'hui par ces épreuves. " l'homme devient ce qu'il pense. Pensez plus grand et vous le deviendrez. N'ayez pas peur, soyez concentré et répondez avec certitude car, vous êtes l'espoir de demain." a-t-il dit aux élèves. Pour se rassurer du bon déroulement de ce test, le chef de l'exécutif provincial et sa suite a fait une ronde d'inspection de quelques centres à Bandundu ville. Par David Mayele / Kwilu

Continuer la lecture

Santé: Les agents de l’hôpital général de référence de Bandundu victimes de détournement de leurs salaires et primes de risque.

post-thumb

La Situation est grave au sein de l’hôpital général de référence de Bandundu où les infirmiers et le personnel soignant n’ont pas vu leurs noms sur listings des primes de risques et en lieu et place ils ont constatés l’apparition des noms fictifs dont la plus part appartiendraient aux proches des autorités sanitaires signal nos sources sur place à l'hôpital. Dossier qui nécessite l’implication personnelle de l’autorité provinciale afin de mettre un point final à ces réseau des malfaiteurs. Signalons que ces agents s’interrogent si leurs situations sont connues par l’autorité de tutelle. Par David Mayele / Kwilu

Continuer la lecture

Musique : Malix veut prêcher l’unité africaine à travers son nouvel album R. C. M.

post-thumb

C’est le dimanche 26 Mai 2019 depuis le centre culturel SHERAD de Lubumbashi dans le Haut-Katanga que l’artiste musicien Malix a présenté à la presse son album intitulé R. C. M. (Rasta, Chrétien et Musulman) avec 14 titres tout style confondu : 1. Le jour se lève, 2. Là bas, 3. Paka nawe, 4. L’ar ichakwa rare (ft Fathy Matador), 5. Unvwa malu (ft T’ saint Enzo), 6. The way, 7. Pascalina, 8. À 300 Km, 9. Minatcha mpombe, 10. #Insta nosta, 11. Raka raka (ft Ted smith), 12. On poursuit, 13. Fami, Tutakufwaka. Dans cet album, l’artiste Malix veut réunir les africains qui sont là plupart fidèles de 3 doctrines : Le rastafarisme, le christianisme et l’islam. Il invite les africains à vivre dans l’amour, l’unité et la solidarité. « Que nos différences dans nos croyances ne fassent plus notre division. » plaide l’artiste musicien. Cet album est déjà disponible sur toutes plates-formes de téléchargement libre et payant. Bon vent à l’album R. C. M. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Rapatriement d'E. Tshisekedi : « Ces manifestations revêtiront plutôt le caractère d’une commémoration ainsi qu’une célébration de la mémoire du défunt. » Lucien Lundula

post-thumb

Dans une conférence de presse tenue à l’hôtel memling de Kinshasa le jeudi 23 Mai en prévision du rapatriement et des obsèques d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba, le comité d’organisation des obsèques d’Etienne Tshisekedi a été présenté devant la presse. Pour le Coordonnateur général du comité, Lucien Lundula , ces manifestations sont à caractère commémoratives : « j’aimerais cependant attirer, d’ores et déjà, votre attention. Ces manifestations revêtiront plutôt le caractère d’une commémoration ainsi qu’une célébration de la mémoire du défunt et l’action qu’il a menée toute sa vie ». Et c’est à travers la lutte d’Étienne Tshisekedi, la RDC connait une vraie passation de pouvoir. Voilà pourquoi la commémoration doit être grande. « bien qu’il ne soit plus là, physiquement, son testament politique demeure, de même que son rêve d’instauration d’un État de droit et de développement social de la population. Ce rêve est désormais incarné par le Président Félix Antoine Tshisekedi. Avec lui, l’État de droit se met en place et la lutte contre les antivaleurs devient une réalité », s’exprime t-Il. Par ailleurs, le comité d’organisation a annoncé que Étienne Tshisekedi sera couronné sera élevé au statut de héros national le samedi 1 juin, jour des obsèques. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Religion : Msgr Willy Ngumbi Ngengele a pris possession canonique du Diocèse de Goma.

post-thumb

A cette occasion Le nonce apostolique Msg Ettore Balestrero a lu la bulle papale ( lettre solennelle du pape ) et a remis au nouvel évêque la crosse pastorale, puis L'évêque émérite son Excellence Théophile Kaboyi lui a donné la croix pectorale. La messe s'est tenue sur la place Jean-Paul 2 à ce cinquième dimanche de pâques de 2019 où non seulement plusieurs autorités politico -admini stratives comme le directeur de cabinet du chef de l'État vital kamerhé qui a représenté le numéro un du pays a la dite cérémonie,il y avait aussi le gouverneur a.i du nord kivu Me Feiller Rutaichirwa accompagné par la plus part de son gouvernement mais aussi une foule immense des fidèles venus de quatre coin de goma et environs étaient présent pour participer a ce grand événement. Le nouveau locataire de l'évêché de goma se dit venir travaillé avec tout le monde sans discrimination aucune ,surtout les jeunes car c'est eux qui font l'avenir de l'église mère et du pays tout entier. Il faut noter qu'à la fin de l'action de grâce une forte pluie s'est abattue sur le sol volcanique de goma presque toutes les heures d'après midi, une action qualifié par le Modérateur du jour Mr l'abbé Henri CIZA etant un signe de bénédiction. Par Serge KISOKERO / Goma ville

Continuer la lecture

Célébration : Le 17 mai consacré journée de l’Armée en RDC.

post-thumb

En marge du 22e anniversaire de la célébration de la journée de la libération des troupes des AFDL avec à sa tête Laurent Désiré Kabila sur les trente-deux ans de règne de Joseph Désiré Mobutu. Pour cette année, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Commandant Suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a déposé une gerbe de fleurs en hommage au soldat inconnu. Et par occasion cinq Généraux-majors ont reçu leurs allocations de fin de carrière militaire. Ceux-ci représentent un échantillon de plus d'une centaine de militaires qui vont à la retraite. Cet acte qui rend un hommage mérité aux militaires congolais est très salué sur l’ensemble de la République. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Enseignement : Début de la grève des Professeurs à l’Université de Lubumbashi.

post-thumb

Longtemps en gestation, c’est ce jeudi 16 juin 2019 que les Professeurs de l’Université de Lubumbashi dans le Haut-Katanga ont déclenchés le mouvement de grève dans toutes les facultés de cette institution d’enseignement public. Tous les étudiants présents ce matin dans les facultés respectives n’avaient d’ordre choix que de rentrer suite à l’absence du personnel enseignant et dans les facultés où les étudiants ont accédés à leurs auditoire sur il leurs à été également demandé de quitter. Les professeurs réclament leurs primes de salaires, situation qui se sérieusement compliquée depuis qu’il a été ordonné le payement des frais d’études par les étudiants à un taux de 920Fc pour 1USD alors que la prime donnée aux professeurs est en dollars américains au taux du jour soit plus de 1600Fc pour 1 USD. Alors que l’année académique tant vers sa fin, cette grève vient créée une situation de retard après une semaine de suspension des cours en début de l’année 2019 où les étudiants manifestés pour le réajustement du taux de paiement des frais d’études. Les pourparlers sont en cours mais pendant ce temps les cours sont suspendus. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Religion : 9e Édition de la DOXA au secteur Bel air des ministères Génération Joël.

post-thumb

Il se tient du 6 Mai au 1er Juin 2019, la 9e édition de la convention annuelle de la DOXA au secteur bel air des ministères Génération Joël à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Pendant 24 jours des éminents hommes de Dieu viendront de partout qui vont prêcher au tour du thème annuel : « Voici, je vais faire une chose nouvelle. » tiré dans Es. 43 :19. Pour cette année le hôte de la convention, le Pasteur Michel Badi a convié à ce rendez-vous de l’esprit saint : le visionnaire des ministères génération Joël, le Rév. Pasteur Réussite Ngoie Mandaku, le Pasteur Esdras Kalonji de Kipushi, le Pasteur Roland Dalo de Kinshasa, le Pasteur Jonas Majila de Likasi, le Prophète Herithier Grâce de Kolwezi, le Prophète Djo Grâce de Kinshasa, le Pasteur Raymond Kakudji de Lubumbashi, le Prophète Francis Ngawala de Kinshasa et le Pasteur Dave Jérôme Nsungu de Lubumbashi. C’est chaque jour du lundi au samedi de 14 :00 à 19 :00 au numéro 20 de l’avenue des Pins du quartier Bel air (référence Arrêt Succès ) dans la commune de Kampemba. Tous les chrétiens des différentes confessions religieuses sont donc attendus à cet annuel rendez-vous, car « Jésus christ est seigneur ! ». Cordiale bienvenue à tous.

Continuer la lecture

Célébration : Journée internationale du rire

post-thumb

La journée du rire tombe toujours le premier dimanche du mois de mai et fête ses 21 ans cette année. En France, il faudra attendre 2003 pour qu’elle fasse sa grande apparition grâce à l’École Internationale du Rire. Rire, c’est bon pour nous et c’est bon pour les autres, alors ne nous en privons pas. Tous les médecins s’entendent sur ce point : rire est bon pour notre santé. Le rire a la capacité d’exercer un pouvoir sur notre cœur et notre corps. Ainsi, il nous permet de lutter contre des maladies cardio-vasculaires en réduisant les risques d’infarctus, il stimule positivement notre système immunitaire, chasse le stress, améliore nos fonctions cognitives…Lorsque nous rions, nous contractons de nombreux muscles, ce qui produit un véritable massage intérieur des plus bénéfiques pour l’ensemble de notre organisme. De plus, notre cerveau libère de la dopamine, un neurotransmetteur qui intervient dans les sensations de plaisir. Du coup, on ressent tout de suite moins de stress et d’anxiété et on se décontracte. Grâce au rire, nous dormons mieux, nous mangeons mieux, nous vivons mieux, plus longtemps et en meilleure santé. Par Chris Mulunga

Continuer la lecture

Justice : Les avocats de Stoupis annonce le dépôt, dans les prochains jours, d'une citation directe contre Moïse Katumbi au tribunal de paix de Lubumbashi.

post-thumb

C’est dans un point de presse tenu le dimanche 5 mai 2019 à Kinshasa, que les avocats d’ Alexandre Stoupis ont réagi à la décision de la Cour de cassation qui a annulé la condamnation à trois ans de prison de Moïse Katumbi par le tribunal de paix de Lubumbashi : « Contrairement à ce que les gens peuvent dire à gauche ou à droite, le juge de la Cassation n’a pas acquitté Katumbi . Le Juge de la Cassation n’a pas innocenté Katumbi. Le juge de la Cassation a anéanti l’oeuvre du premier juge au motif qu’il y a eu dol" Maître Mbere M. Cyprien, l'un des avocats conseil d'Alexandre Stoupis, : « la décision de la Cour de cassation n'anéantit pas les faits reprochés à Moïse Katumbi. » Et il annonce le dépôt, dans les prochains jours, d'une citation directe contre Moïse Katumbi au tribunal de paix de Lubumbashi.

Continuer la lecture

Obsèques de Lutumba : Félix Antoine Tshisekedi présent aux obsèques.

post-thumb

Le Président de la République, Felix Tshisekedi Tshilombo participe a participé aux obsèques du poète Simaro Lutumba dans la salle de spectacles du palais du peuple. Il s'est incliné devant la dépouille mortelle du compositeur de "Mabele, Maya, Faute ya Commerçant... et tant d'autres", à déposer une gerbe de fleurs, pour ensuite consoler la veuve Lutumba ainsi que les orphelins de l'illustre disparu. C'est à la nécropole entre terre et ciel qu'il sera inhumé ce dimanche 5 Mai 2019. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Exetat 2019 : 12.629 finalistes affrontent les Epreuves hors sessions dans le Kwilu.

post-thumb

Dans la province Educationnelle du Kwilu1 12.629 finalistes du sécondaire dont 5185 filles soit 48% répartis dans 54 centres, participent à ces Epreuves préliminaires des Examens d'Etat édition 2019. Statistique fournie par par l'EPSP/kwilu1 Le proved christophe KAMONYANANE précise que pour cette Edition le frais de participation est fixé à 64.500fc. Le vice Gouverneur dans le lancement de ces epreuves, invite les participants à plus de résponsabilité: "la réussite à ces Epreuves depend des efforts consenti durant toute l'année. Comptez sur vous même pour une réussite assurée." Dr. MAPANDA nathanël. Rappellons que, ces participants ont 4 jours successif d'évaluations des connaissances acquise en classe. Par David Mayele

Continuer la lecture

Enseignement : " Pour rendre un pays inactif ont commence par neutraliser son système éducatif." Franck Yede Kisapindu

post-thumb

Le coordonnateur du cadre de concertation de la société civile de Bulungu fait appel aux autorités du pays à faire un recule pour voir la manière dont ils ont été formés car l'éducation dans notre pays est en souffrance, " nous avons des gens qui ont des diplômes mais nous n'avons pas des diplômés." a martelé Franck Yede avant d'ajouter que la corruption ne pas un tabu car la population connais la manière dont la corruption est baptisé à l'organisation matérielle selon lui car plusieurs élèves se livrent dans la corruption à travers celà. Les parents qui encouragent ce phénomène son contre l'éducation de leurs enfants. Mr Franck yede signal que les élèves eux mêmes ne dénoncent pas parce qu'ils n'arrivent jamais à prendre les études au sérieux. SOS lancer lors d'un entretien accordé à la presse locale en prévision des épreuves hors sessions. Mr yede a par ailleurs dénoncé ce réseau mafieux bien organisé par les responsables de l'éducation en République Démocratique du Congo qui doit subir le réforme pour s'attendre à un résultat escompté et une génération meilleur. Par David Mayele

Continuer la lecture

Enseignement : La faculté d'architecture opérationnelle à l’Université de Lubumbashi.

post-thumb

C'est le jeudi 25 Avril 2019 qu'a eu lieu une triple manifestation au campus numérique précisément à la faculté de médecine, organisée par l'université de Lubumbashi. Il s' agit de l'ouverture officielle du bureau de liaison de l'université de Libre de Bruxelles près de Lubumbashi, du lancement du certificat exécutif master en droit de commerce international et de l'OHADA et enfin de l'inauguration de la faculté d'Architecture. C'était en présence des plusieurs personnalités académiques, juridiques, et de l'ordre national d' architecture. Dans son allocution, la vice-retrice de l'ULB a soulignée que le projet de la faculté d'Architecture tient grâce au partenariat privilégié entre l'UNILU et l'ULB. Quant au professeur Yves Robert de cette institution d'enseignement supérieur et universitaire du royaume de Belgique, indique que cette faculté est une initiative du recteur Kishiba Fitula Gilbert. La faculté d'Architecture et le master OHADA sont des acquis de l'UNILU sachant à préserver la qualité, à marteler Gilbert Kishiba Fitula recteur de l'unilu. Pour lui, cette faculté d'Architecture vient relever le niveau dans la question de l'Habitat, de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire en RDC. Il a souhaité que celle-ci soit rayonnante à travers l'Afrique centrale et le monde; que cette collaboration généreuse et ouverte continue. A-t-il conclut. Et donc, suivant le système LMD (Licence, Master et Doctorat), la faculté d'Architecture a bel bien démarrée à l'UNILU. Par Simon Mutombo

Continuer la lecture

Santé: Célébration de la 12ème journée mondiale de lutte contre le paludisme à Bandundu ville.

post-thumb

C'est dans la grande salle de réunion du centre Ntombwa situé dans le quartier Ebuco commune de Basoko à Bandundu ville que la 12e journée mondiale de lutte contre le paludisme vient d'être célèbrée ce jeudi 25 avril 2019 sous le thème : " zéro cas de paludisme dans mon ménage je m'engage." Signalons que plusieurs autorités politico administratives de la province notamment le vice-gouverneur de province Dr mapanda Nathanaël qui d'ailleurs au nom de la province à ouvert cette journée organisée par la division provinciale de la santé. Par David Mayele

Continuer la lecture

Page noire : Maître Alfred Liyolo sera inhumé ce 30 Avril 2019 à la nécropole ETC.

post-thumb

Décédé le 1er Avril 2019, le programme d'inhumation du professeur émérite, artiste sculpteur Alfred Liyolo est connu : 26/04 – 12h00: Arrivée du sarcophage funèbre à Kinshasa et acheminement à la morgue du Cinquantenaire. 28/04 – 11h00: Convoi funéraire du Professeur Liyolo vers sa résidence de Mont Ngafula. – Exposition, témoignages, messe et veillée mortuaire 29/04 – 11h00: Convoi funéraire vers l’Académie des Beaux-Arts et Cérémonie académique. 15h00: Exposition de la dépouille mortelle à la salle « Kin Miséricorde». 16h00 : Hommage des officiels. 19h00 : Messe de Requiem. 20h30 : Témoignages. 21h30 : Veillée mortuaire avec le Folklore Banunu Bobangi. 30/04 – 11h00: Messe d’action de Grâce à la Cathédrale Notre Dame. 15h00: Cérémonie privée d’inhumation, d’Alfred Liyolo Limbe M’Puanga au cimetière «Nécropole». 17h30 : Bain de consolation à la salle « Kin Miséricorde ». Par la Rédaction

Continuer la lecture

Culture : Papa Wemba, parce que les artistes ne meurent jamais…

post-thumb

Le monde musical se souvient de la disparition de l’artiste musicien Papa Wemba décédé il y a exactement 3 ans sur le podium de la 9e édition du FÉMUA à Abidjan en Côte d’Ivoire de suite d’un malaise sur scène. À jamais il vit dans les cœurs des mélomanes car sa musique a au fil des générations bercé, consolé et éduqué. Certes il est peut-être parti mais, il est toujours vivant à travers les artistes qu’il a formé. Des célébrations Wemba’s Day se tiennent dans différentes villes de la République. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Tourisme : Gorille selfie, une photo qui fait des buzz.

post-thumb

C'est une photo dont tout le monde en parle depuis sa publication, un ranger du park Virunga se prit en photo selfie avec des Gorilles, c'est tellement fantastique que personne n'y passe sans laisser un commentaire. Des appels aux partages afin de rendre célèbre ce ranger sont en cours et ensemble militons pour qu'il obtienne la reconnaissance due. Car cette photo mérite au moins un prix international. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Page noire : Lutumba Simaro sera enterré à la nécropole ETC le 5 Mai 2019.

post-thumb

Le programme des inhumations du poète Lutumba simaro est officiellement connu, c’est par un communiqué de la ministre de la culture et arts et présidente de l’organisation des funérailles. La dépouille mortelle du feu est attendue à Kinshasa le dimanche 28 Avril 2019 et qui sera gardée à la morgue l’hôpital du cinquantenaire. La levée du corps est prévu pour le samedi 4 Mai pour une exposition dans le hall du palais du peuple qui sera précédée par un passage à son domicile puis au monument de la commune de Lingwala et c’est le dimanche 5 Avril 2019 que le corps sera inhumé à la nécropole entre ciel et terre de Kinshasa où le poète Lutumba reposera à jamais en paix. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Justice : Moïse Katumbi blanchit dans l'affaire Stoupis. (Documents)

post-thumb

La cour de cassation d'annule le jugement RP 7652 rendu le 21 juin 2016 par le tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo dans l'affaire qui a condamné Moïse Katumbi dans l'affaire de l'immobilier. C’était en 2016 que le sujet grec Stoupis a porté en justice l'ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, l’accusant de vente frauduleuse d’un immeuble. À l'époque la justice congolaise l'avait donné raison en condamnant Moïse Katumbi à 3 ans de prison ferme. Un procès très critiqué par plusieurs comme un acharnement politique. L’opposant n’est désormais plus sous la menace d’une peine de prison. Il peut dorénavant revenir en RDC après près de 3 ans d’exil. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Santé : Contre la rougeole et la poliomyélite, plus de 19,4 millions d’enfants attendus pour la vaccination.

post-thumb

Il a été lancé le jeudi 18 avril 2019 sur l’étendue du territoire national la campagne de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole à l’exception de la ville de Butembo dans le Nord-Kivu. Plus de 230 000 acteurs du ministère de la santé ont été mobilisés et formés pour vacciner 19,4 millions d’enfants dont l’âge varie entre 0 à 59 mois dans 502 zones de santé de la République Démocratique du Congo. Les parents et tuteurs ont donc le devoir de faire vacciner leurs enfants concernés par cette campagne de vaccination nationale. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Santé : Lancement de la campagne de la lutte contre la rougeole au Kasaï.

post-thumb

La campagne de la lutte contre la rougeole et la poliomyélite couplée à l'enregistrement maternel des enfants à été lancé ce jeudi 18 avril et elle ira jusqu'au 20/04/2019 par le gouverneur marc manyanga ndambo. La cérémonie du lancement a eu lieu au marché kamalenga dans la commune de kanzala en présence des autorités politico-administratives , du président de l'Assemblée provincial, des quelques élus provinciaux, des forces vivent et des partenaires. Au total, 4180 cas de la rougeole sont identifiés avec plus ou moin 180 décès, a indiqué le directeur provincial de la santé kasai Doct urbain MEKANDA. Selon la représentante de l'OMS << un cas suspect a été identifié et confirmé au mois de mars 2019 au Kasaï, c'est ce qui a joint la province du Kasaï parmi les 6 autres provinces de la RDC touchées par l'épidémie polio virus précisément dans la zone de kamonia, dans le village de kabilengu . malheureusement, tous les efforts fournis par ces derniers plusieurs enfants ne sont pas vaccinés, c'est ce qui justifie la persistance de cette épidémie de polio et rougeole>> Pour manyanga ndambo, la faible couverture de la vaccination, la migration de refoulé de l'Angola, la guerre de triste mémoire de kamuina nsapu sont là entre autres les causes les plus élevées de ces maladies dans un terrain de malle nutrition. Deux stratégies sont donc utilisées pour bouter hors d'État de nuire cette épidémie, dont la stratégie fixe- fixe et fixe-avancé . c'est-à-dire les vaccinateurs passerons porte a pore pour glisser deux goutes d'eaux dans la bouche de chaque enfants. Par Fabien Ngueshe

Continuer la lecture

Santé : La société SIFA S.A.R.L. réagi sur un de ses produits.

post-thumb

Il y a peu, l'information a circulée sur les réseaux sociaux disant que le produit pharmaceutique <<Calbone plus 200ml suspension>> n'a pas de principe. Cette nouvelle a fait jaser le débat sur le milieu d'internautes, jusqu'au point de discrédibiliser ce dépôt pharmaceutique. Ainsi, la société Sifa SARL a publiée un communiqué de presse ce lundi 15 Avril 2019 pour démentir ou encore réagir à cette nouvelle. Nous avons deux services de contrôles pour analyser un produit avant de le commercialiser; à savoir: *L'inspection de la santé provinciale, département de pharmacie, *Et l'office congolaise de contrôle (OCC), indique-t-on dans ce communiqué. Il poursuit en disant que, ces deux services commencent par prélever les echantillons et passent aux analyses suivantes: Premièrement à la désignation du produit, ensuite à l'identification de l'échantillon (provenance, marque d'identification, nombre d'échantillon labo, date de réception, la qualité de la marchandise, etc.). Enfinl'analyse sensorielle, où on retrouve deux étapes dont l'examen de l'étiquette et l'aspect physique. L'affaire est à suivre... Par Simon Mutombo

Continuer la lecture

Ituri : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite.

post-thumb

Une campagne de vaccination contre la poliomyélite a débuté le jeudi 11 avril 2019 sur les 12 aires de santé de la commune rurale de Mungbwalu dans le territoire de Djugu. Sont concernés par cette campagne cette vaccination, les enfants de 0 à 5 ans. Selon le chargé de communication au sein de cette zone de santé qui a livré cette nouvelle à la presse, la stratégie adoptée pour cette campagne antipoliomyélite esrt de porte à porte Doka Ngoyi a de l'occasion appelé les parents qui résistent au bon sens de responsabilité pour faciliter la tâche aux agents sanitaires. Il faut préciser que cette campagne de vaccination contre la poliomyélite fait 3 jours, soit du jeudi 11 au samedi 13 avril 2019. Par Delvon Mbayahi joseph

Continuer la lecture

Économie : 4e conférence sur l'énergie en République Démocratique du Congo à Kolwezi.

post-thumb

C'est depuis la matinée de ce jeudi 11 Avril 2019 que la ville de Kolwezi, chef-lieu du Lualaba est la capitale congolaise de l'énergie. La 4ème conférence nationale s'organise autour du thème : "le développement énergétique face à la demande minière". Ces assises réunis les opérateurs miniers du Lualaba mais aussi plusieurs autres personnes qui oeuvrent dans le secteur de l'énergie. Le 1er vice-président de la Fédération des Entreprises du Congo Erick Monga se dit très satisfait de la tenue de la 4e conférence axée sur les miniers d'où le choix de la ville minière de Kolwezi qui regorge le nombre élevé des miniers. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Économie : Le député Claudel Lubaya plaide pour la suppression des taxes "Go pass".

post-thumb

Instaurée en 2009, la taxe IDEF (Fonds de développement pour les infrastructures aéroportuaires) ou « Go-Pass » et mise à charge de tous les passagers qui embarquent en RDC. Dans une correspondance adressée au président de la République, le député national Claudel Lubaya a invité Félix Antoine Tshisekedi, le Garant de la nation à faire usage de ses prérogatives constitutionnelles et de son serment de ne se laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne que confère l’article 74 de la Constitution. Ceci, pour mettre fin aux multiples entraves aux libertés fondamentales, notamment à la liberté d’aller et venir garantie par l’article 30 de la Constitution. En fait, l’élu de Kananga appelle à la suppression de toutes les barrières intérieures, et plus particulièrement du Go Pass et autres taxes similaires, devenus un lourd fardeau financier pour les voyageurs et une source inépuisable d’enrichissement pour des réseaux maffieux. « Il va de soi que la Régie des voies aériennes (RVA), structure perceptrice, devra être auditée pour éclairer notre peuple sur l’affectation des ressources de cet impôt obligatoire levé même sur des nourrissons », a exigé Claudel Lubaya. Et de signifier : « La suppression de toutes ces entraves contribuera au renforcement de l’État de droit dans son volet relatif à l’équité de l’impôt par la lutte contre les tracasseries, à la traçabilité de la dépense publique et surtout à l’élimination des abus de pouvoir ». « Car un pouvoir qui s’exerce par des décisions injustes et abusives est incompatible avec l’État de droit. C’est le cas du Go Pass et de toutes les autres tracasseries imposées aux citoyens dans les aéroports, ports et autres postes d’entrée et de sortie du territoire et même ceux liés aux déplacements intérieurs », a soutenu l’élu national de Kananga. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Hommage à Me Liyolo : " Il a été une source d'inspiration pour plusieurs générations dans son domaine." Félix Tshisekedi

post-thumb

La culture de la République Démocratique du Congo pleure depuis le lundi 1er Avril 2019 un sculpture et plasticien de renom maitre Liyolo décédé à Vienne en Autriche où il poursuivait ses soins. Sur la longue liste des messages de condoléances, figure celui du président de la République qui pleure celui qui a inspiré plusieurs de sa génération : “Je salue la mémoire de Me Liyolo qui vient de nous quitter. Il a été une source d'inspiration pour plusieurs générations dans son domaine. Je me joins à tous mes compatriotes pour exprimer ma compassion et mes sincères condoléances à sa famille biologique” La culture Congolaise regrette énormément cette perte. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Hommage à Lutumba S. : « Lutumba Simaro, tu fus indiscutablement une muse. » Vital Kamerhe

post-thumb

Les messages d'hommages adressés au poète Lutumba simaro décédé le samedi 30 mars 2019, fusent de partout, pour Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du chef de l'état, c'est fut un inspiration et un génie artistique : "Lutumba, tu fus indiscutablement une muse. Le ciel de Kinshasa de ce jour vient d'honorer ta mémoire à travers des grondements de tonnerre: mokolo nakufa kake ekobeta. Tu viens de rejoindre le panthéon des immortels gd kallé, Rochreau, Franco.Tu vivras à travers tes œuvres". Toute la République pleure le poète Lutumba. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Hommage à Lutumba S. : « Je suis très attristé par le décès de celui qui vit et vivra toujours en nous par ses oeuvres. » Martin Fayulu

post-thumb

Suite au décès du poète Lutumba simaro le samedi 30 mars personne aimerait retenir sa langue, depuis les États-Unis d'Amérique Martin Fayulu Madidi se dit très ému de cette disparution : "Très attristé par le décès de celui qui vit et vivra toujours en nous par ses oeuvres, Poète Lutumba. Je remercie Dieu de nous avoir donné le Vieux Simaro, le gardien du temple Odemba qui fait l'unanimité pour sa contribution incommensurable à la promotiion de notre culture. RIP." Pour rappel, c'est à l'âge de 81 ans que le Poète Lutumba simaro a rendu l'âme. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Hommage à Lutumba S. : « Papa Lutumba a accompli la missions pour laquelle il est venu sur terre. » Majoos Mister level

post-thumb

Le décès du poète Lutumba simaro l'âge de 81 ans ne laisse personne indifférent, c'est aussi le cas de l'artiste musicien Majoos évoluant à Lubumbashi en République Démocratique du Congo qui parle du savoir faire et de l'apport du Masiya Lutumba Simaro : La mort de Lutumba Simaro qu’on appelait « Papa, le poète, et le sage » est une perte énorme pour la musique congolaise dans le sens où nous avons perdu un grand musicien, auteur, compositeur et une légende de la musique congolaise. Il est vrai que Lutumba Simaro n’est pas de ma génération mais il nous a beaucoup inspiré à travers ses belles œuvres sur lesquelles il a invité les grands artistes de la musique congolaise. Des œuvres légendaires on en compte à l’instar de « Eau bénite ». Nous retenons l’image d’un grand musicien qui nous renvoi à sa guitare magique, c’était un bon compositeur très sollicité, il savait trouver des belles phrases qui touchaient les mélomanes, voilà pourquoi on l’appel « le poète ». Nous retiendrons aussi l’image d’un rassembleur, d’une église au milieu du village entre les artistes, un monsieur très consulté pour trouver soit des solutions ou avant d’entreprendre les travaux en studio. Tout ça c’était Lutumba Simaro. Et il a eu également des hommages du à son rang de son vivant. Que son âme repose en paix, il a accompli la mission pour laquelle il est venu sur la terre , il a formé, il a éduqué, et il a donné l’inspiration et au ciel il se reposera en paix. Majoos Mister level . Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Page noire : Le poète Simaro Lutumba tire sa révérence.

post-thumb

C'est un week-end en deuil que passe les amoureux de la musique congolaise qui ont appris le décès de celui qu'on a longtemps appelé " le Masiya" qui veux dire le messie ou encore le poète grâce à sa touche unique dans ses compositions. Lutumba Simaro a petit à petit préparer sa mort, après avoir offert sa guitare dite magique au président honoraire il avait également confié la gestion de son groupe musical le Bana OK à l'artiste musicien Manda Chante. Son apport dans la musique congolaise en particulier restera à jamais gravé en lettre d'or dans les annales de la culture congolaise. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Santé : 14.829 cas de rougeole enregistré dans la province de la Tshopo depuis janvier 2019.

post-thumb

La rougeole et la polio virus sauvage persistent encore en République démocratique du Congo. Et,la province de la Tshopo n'est pas aussi en reste à fait savoir ce vendredi la division provinciale de la santé. Pour la rougeole, la province de la Tshopo a enregistré depuis janvier 2019 jusqu'à ce jour 14.829 cas dont 471 décès et la localité de Yabaondo vient en tête avec 4,9 % de cas de décès , suivi de Yahuma avec 2,5 %. Pour la polio virus sauvage, 42 cas ont étés notifiés dans six provinces, parmi lesquelles les provinces voisines de la Tshopo tels que Ituri,maniema et Mongala. Cette situation justifie la répétition de la campagne de vaccination contre ces maladies. Jean Mondele, attaché de la communication à la division provinciale de la santé de la Tshopo lors d'un briefing avec la presse ce vendredi à Kisangani. " Cette répétition de la campagne de vaccination se justifie pour multiplier le taux de protection de nos enfants et lutter contre les invasions extérieurs. Le vaccin est spécifique pour chacune de maladies car il renforce les anticorps dans l'organisme humain " Au total 14 zones de santé seront concernés pour la vaccination contre la polio couplée à la rougeole pour les enfants de 0 à 59 mois; tandis que les enfants de 6 à 59 mois de 9 zones de santé seront vaccinés contre la rougeole du 11 au 15 avril 2019. Par Serge Sindani

Continuer la lecture

Santé : Peter Jan Graaff, le nouveau représentant de l'OMS pour Ebola.

post-thumb

Le Directeur général de l'OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a informé le 21 mars dernier le Ministre de la Santé de la République Démocratique du Congo, le Dr Oly Ilunga Kalenga, de la nommination de M. Peter Jan Graaff, de nationalité néerlandaise, comme son Représentant spécial pour la coordination de la riposte à l'épidémie de la maladie à virus Ebola dans l'Est du pays (Nord Kivu et Ituri). M. Graaff est arrivé à Kinshasa lundi 25 mars 2019 où il sera basé pour coordonner la réponse au niveau stratégique avec le Ministère de la Santé, et par-delà l'ensemble du Gouvernement de la RDC, le système des Nations Unies, les partenaires d'exécution et du financement ainsi que, plus largement, avec le corps diplomatique et les intervenants humanitaires. Au cours de l'exercice de ses fonctions, Peter Graaff se rendra régulièrement dans les zones affectées pour s'assurer que les discussions à Kinshasa se fondent sur les réalitées du terrain et des informations fiables. Pour rappel, Peter Graaff a, à son actif, plus de 25 ans d’expérience au sein de l’OMS. "Pour ceux qui ne le savent pas peut-être, j’ai été également Directeur de la riposte à l’épidémie d’Ebola au Libéria, puis de l’ensemble de l’opération en Afrique de l’Ouest," a indiqué M. Graaff au cours de la conférence de presse bimensuelle des Nations Unies à Kinshasa. Il était l'invité mercredi 27 mars de cette émission retransmise en direct par Radio Okapi - parrainée par les Nations Unies - pour commenter l'actualité sur l'évolution de la maladie à virus Ebola. L'épidémie a dépassé, depuis dimanche 24 mars 2019, le seuil 1000 cas depuis le début de l'épidémie début août 2018. "Nous parlons de 'cas' et 'd’endiguement' pour utiliser des termes scientifiques, mais derrière chaque cas, il y a une personne, une famille et une communauté qui souffre", a rappelé M. Graaff. A ce sujet, comme l’a si bien dit le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus dans sa Déclaration du 23 mars dernier, l’OMS réaffirme son engagement, à la fois pour mettre fin à l’épidémie et pour collaborer avec le Gouvernement et les communautés afin d’établir des systèmes de santé résilients. Il a aussi fait remarquer que cette épidémie en cours a duré depuis trop longtemps. "Nous devons à la population du Nord-Kivu et de l’Ituri de travailler solidairement avec elle, non seulement pour mettre fin à cette épidémie le plus vite possible, mais aussi pour établir des systèmes de santé pouvant faire face quotidiennement aux nombreuses autres menaces sanitaires auxquelles elle est confrontée," a-t-il souligné, résumant ainsi la récente Déclaration du Dr Tedros. Par Presse Reliefweb

Continuer la lecture

Enseignement : Clôture de l'atelier de formation des agents du SECOPE à Luputa dans la Lomami.

post-thumb

Clôture le mardi 26 mars 2019 de la formation des chefs d'antenne du service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE) à Luputa, chef-lieu du territoire de Luilu. Débuté le lundi 25 mars dernier, ces travaux ont été lancés par l'administrateur de luilu qui entre dans le cadre de renforcement de capacité des exploitants des chefs d'antenne Secope et de leurs adjoints. Cet atelier a regroupé les chefs d'antennes de secope venus de différents coins de la province de lomami notamment à luilu, Mwene-ditu, Kamiji et de territoire de Ngandanjika. C'est le directeur provincial, Isidore Kasengue Mayele qui a présidé ces travaux qui n'ont fait que deux jours. Il sied de noter que c'est la salle de réunion du foyer social de Luputa qui a servi de cadre à cet atelier de formation. Par Socrate Tshimanga

Continuer la lecture

Musique : Barbara Kanam, l'une des lauréates du prix de Docteur Honoris Causa.

post-thumb

C'est le samedi 23 décembre 2019 que l'Observateur Africain de la sanction positive et valeur de la paix a décerné des prix aux femmes qui se distinguent. Au premier rang des lauréates figure l’artiste musicienne Barbara Kanam qui a reçu le titre de Docteur Honoris Causa pour son implication dans le changement de l’image de la femme dans le domaine culturel. Mais aussi le fait qu’elle se soit distinguée par les valeurs qu’elle porte et qu’elle défends à travers sa musique. Une fierté pour toutes les femmes, surtout congolaises en ce mois de Mars leurs dédié, car ce grand titre honorifique n’est pas donné à tout le monde. Il y a également 3 femmes d’exceptions qui ont été primées à titre posthume par Miami Institute.

Continuer la lecture

Mois de la femme : Les femmes de l’ABD au cœur des activités à Lubumbashi.

post-thumb

Dès nos jours, il est très impossible de prendre par à événement en marge du mois de la femme à Lubumbashi en particulier et dans l’espace grand Katanga en général sans se rendre compte de la brillante participation des femmes militantes du parti politique Action des Bâtisseurs pour la Démocratie et le Développement avec le benjamin du parlement l’honorable Cedrick Tshizainga, le député national élu de Lubumbashi comme président fédéral du Haut-Katanga. En ce mois de mars dédié à la femme, le parti ABD, l’un des incontestable parti du Front Commun pour le Congo ne se retranche en rien des célébrations du mois de la femme. À l’ABD, les femmes ne servent pas seulement aux danses et chants comme c’est malheureusement le cas ailleurs mais à l’ABD, les femmes sont aussi formées à l’entreprenariat, à l’esprit du développement, et surtout à l’auto-prise en charge et ses activités ne se limiteront pas seulement en ce mois de mars. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Mois de la femme : Bijou Mushitu Kat : « La politique est aussi facile pour une femme, car nous avons aussi les capacités et les potentiels pour l’exercer comme les hommes. »

post-thumb

Le mois de mars dédié chaque année est dédié aux droits des femmes, plusieurs personnes pensent que la politique est un métier principalement pour les hommes, ce point de vu est reniée par Bijou Mushitu Kat, une femme politique très active en République Démocratique du Congo qui est pense que : « si ce métier est facile pour les hommes, je suis très convaincue que ça l’est aussi pour les femmes car nous avons aussi les capacités, et des potentialités, pour l’exercer. En politique, il y a des femmes qui se défendent aussi mieux. Il suffit juste de s’y mettre. » S’agissant de la représentativité de la femme dans la politique, l’élue honoraire de Sakania encourage les femmes qui s’engagent dans la politique mais condamne les hommes qui ne facilitent pas la tâche aux femmes : « Mais le vrai problème ces sont les hommes qui ne veulent pas laisser aussi la place aux femmes d’exercer, mais nous n’allons pas croisés les bras et ne rester qu’à chanter et danser pour les autorités. Nous sommes des bonnes éducatrices, très correctes. Mais les femmes sont découragées vu qu’elles ne sont pas toujours soutenues mais elle luttent toujours. » Elle reste confiante en un bon positionnement des femmes à travers toute la République Démocratique du Congo toute en les invitant à intérioriser les thèmes annuels national et international. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Musique : Minhey, une icône sûre de la musique africaine.

post-thumb

Récemment nominée dans de nombreuses cérémonies de récompenses locales, la chanteuse camerounaise MINHEY signée dans la prestigieuse écurie EBEN Entertainment, se fait connaitre du public africain grâce au succès de ses titres « Pandémie », « Touch & Go » et se positionne parmi les révélations féminines de la musique urbaine africaine en cette année 2019. C’est fort de cela qu’elle invite le Bamenda Boy MAGASCO sur le titre « Vas-y » pour le plus grand plaisir de ses nombreux fans. Déjà disponible sur iTunes et les autres plateformes de musique en ligne, «Vas-y » est un single qui nous parle de l’assurance dans une relation amoureuse, sur de belles sonorités africaines, avec un mélange de textes en français, en anglais et dans son dialecte natal . Vas-y est un avant-gout qui préfigure la sortie prochaine du tout premier nouvel album solo de MIHNEY , signé EBEN Entertainment et augure déjà d’une grande carrière à venir. Découvrez le magnifique clip de cette collaboration très original et sensuel réalisé par le talenteux Dr Nkeng Stephens sur la chaine Youtube de Eben Entertainment.

Continuer la lecture

Page noire : Didier Ndenga une icône de la cinématographique n'est plus.

post-thumb

C'est un coup très dur frappé au monde cinématographique congolais, le réalisateur Didier Ndenga a tiré sa révérence le jeudi 21 mars à Paris en France où il vivait. Selon les sources médicales, il a été victime d'un accident cardio-vasculaire. Alors qu'attendu à Kinshasa le lendemain. Didier Ndenga compte à son actif plusieurs réalisations très appréciées notamment " Aimé malgré lui ", "Hôtel River " dans laquelle a participé l’artiste musicien Fally Ipupa. Et des nombreux prix reçus : le prix argent du meilleur film, grâce à son film « Chinatown », lors du Grand prix africain du cinéma, de la télévision et des Tics (Gpact) en 2014. Cet diplômé de l’école de cinéma Louis-Lumières de Paris, laisse un vide incommensurable dans le monde cinématographique congolais. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Célébration de la Francophonie : Louise Mushikiwabo séjourne à Kinshasa

post-thumb

La patrone de l’Organisation internationale Francophonie, Louise mushikiwabo est à Kinshasa, elle est arrivée ce jeudi 21 mars 2019. Elle va y séjourner du 21 au 23 mars sur invitation du président congolais Félix Antoine Tshisekedi. Samedi 23 mars, Mushikiwabo sera à la Fédération des entreprises du Congo -FEC- avec les entrepreneures à partir de 10h, après avoir sympathisé vendredi 22 mars avec les étudiants de l’Université protestante au Congo -UPC-, à partir de 11h 30. Le même vendredi, environ 40 journalistes membres de l’Union internationale de la presse Francophone-UPF- se réunissent dans l’amphithéâtre de l’Agence congolaise de presse -ACP- dans la commune de la Gombe pour une journée d’information sur l’historique de la section l’UPF-RDC. Pour rappel, les pays ayant en commun le français comme langue officielle ont célébré mardi 20 mars dernier la journée internationale de la Francophonie sous le thème : “En français s’il vous plaît”.

Continuer la lecture

Santé : Un nouveau cas confirmé d’ebola signalé dans la localité de Soleniama dans l'Ituri.

post-thumb

Une fillette de 6 mois est morte de l’épidémie à virus ebola au centre de santé de Soleniama, localité située à 10 km au nord de Bunia, la capitale provinciale de l’Ituri. Le médecin chef de zone de santé de Bunia qui à livré la nouvelle à radio okapi indique que le corps de la victime a été inhumé ce mardi 19 mars de manière sécurisée. Son domicile a également été désinfecté et tous ses membres de famille et autres personnes contact sont en cours de vaccination. Le docteur Prosper Ukofwa a tenu à rassurer quant à la maîtrise de la situation, affirmant tout faire pour éviter la contagion du virus sur la ville de Bunia. Cette information a été confirmée par Pacifique Keta, Gouverneur intérimaire de province contactée par la même source.

Continuer la lecture

Célébration : Louise Mushikiwabo attendue à Kinshasa en cette semaine de la francophonie.

post-thumb

Louise Mushikiwabo, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la Rwandaise est attendue cette semaine Kinshasa, capitale de la RDC, en marge de la Journée internationale de la Francophonie célébrée le 20 mars. Selon une dépêche de l’ACP parvenue à la rédaction de ALAUNE-RDC.NET, l’envoyé spécial de la Secrétaire générale de l’OIF, Désiré Nyaruhiriro est déjà dans capitale congolaise depuis le mardi soir en provenance de Paris. S’adressant aux jeunes francophones à l'occasion de la journée internationale de la francophonie ce mercredi 20 mars 2019, Louise Mushikiwabo,  Secrétaire générale de la Francophonie, a lancé un appel à redonner au français une vraie visibilité sur la scène internationale, de lui assurer une forte présence sur la toile, dans les médias et dans la vie de tous les jours. Et d’ajouter « qu’il soit encore plus une langue de création d’innovation, de droit, de technologie, de l’économie. Et de conclure: « vous avez la chance de parler l’une des langues phares du monde moderne, saisissez-là ! Faites preuve d’imagination et de créativité en français. ». Pour rappel, cette visite sera la première pour Louise Mushikiwabo en sa qualité de secrétaire générale depuis son élection l'an dernier. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Réflexion : Le français, l'unique chose que les congolais ont en commun!

post-thumb

En marge de la célébration de la journée mondiale de la francophonie, célébrée le mercredi 20 mars 2019. La Rédaction de ALAUNE-RDC.NET s'intéresse aujourd'hui à la langue française qui est la langue officielle de la République Démocratique du Congo. Avec une superficie de plus de deux millions de kilomètres carrés, le pays est composé en plusieurs tribus donc chacune d'elle a une langue. Et ces tribus sont regroupées par les 26 provinces ce qui laisse place aux aux 4 langues nationales : le lingala principalement parlé dans la capitale Kinshasa et un peu au nord, le Kikongo parlé dans l'espace Kongo au nord-ouest du pays, le Ciluba parlé au centre dans l'espace grand Kasaï et le swahili parlé au sud-est. Rares sont les congolais qui parlent toutes les 4 langues nationales. Déjà que les cultures des peuples s'opposent parfois mêmes des peuples réunis dans une province, dès nos jours, le français est l'unique et précieuse chose qui unie tout congolais. Malheureusement, le plus grand pays francophone connais encore un grand nombre des habitants qui sont analphabètes. En marge, de cette célébration planétaire plusieurs manifestations sont organisées en République Démocratique du Congo jusqu'à la fin du mois de mars. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Musique : La rumba congolaise sous embargo en Tanzanie

post-thumb

C’est officielle, les autorités Tanzanienne interdisent la consommation, la commercialisation et la diffusion de toutes les musiques venant de la République Démocratique du Congo et celles faites par les musiciens congolais vivant en Tanzanie. Jusqu’à ce jour, aucun artiste musicien congolais ne métrise mieux la vraie raison de cette interdiction sur l’étendue du territoire national. À présent l’heure est à la mise en place des stratégies pour leurs survis car la plupart ne vivant que de la musique. Au pays, les chroniqueurs de musique de Lubumbashi dans le Haut-Katanga mettent des stratégies en place afin de rétorquer à cette mesure dans les médias de la place avant que les autorités culturelles congolaises rétorquent ou trouvent des arrangements à l’amiable avec leurs homologues Tanzaniens. Et les concerts des musiciens congolais sont annulés sur le sol Tanzanien. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Santé : Des nouveaux cas d'Ebola signalés à Butembo et Katwa :9 nouveaux cas confirmés, 5 autres décès, 2 guéris sortis du CTE.

post-thumb

* Dans son bulletin d'information rendu public tard dans la soirée de ce lundi 18 mars,la cellule de communication du ministère national de la santé a indiqué avoir enregistré 9 nouveaux cas confirmés, dont 3 à Katwa, 2 à Vuhovi,2 à Masereka, 1 à Butembo et 1 à Kalunguta. Ce bulletin renseigne également qu'il été rapporté 5 nouveaux décès de cas confirmés, dont 4 décès communautaires(3 à Katwa et 1 à Kalunguta),1 décès au centre de traitement d'Ebola (CTE) de Butembo, 2 nouveaux patients guéris sortis du CTE Butembo. Depuis le début de l'épidémie le cumul des cas est de 960,dont 895 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 603 décès (538 confirmés et 65 probables),314 personnes guéries et 172 cas en cours d'investigation. S'agissant de la vaccination, 89.173 personnes ont déjà été vaccinées dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Enseignement : Suspension de grève à l'ISP de Lubumbashi

post-thumb

Enseignement Supérieur et Universitaire: Suspension de grève à l'ISP de Lubumbashi Le mouvement latent de grève entrepris par les enseignants de l'Institut Supérieur Pédagogique de Lubumbashi hier,n'a pas durée assez longtemps. Quelques heures seulement ont suffit pour qu'il y ait de l'accalmie dans le chef des manifestants et les enseignements se sont poursuivit par la suite. Cela est la résultante des pourparlers entamés il y a quelques jours entre la délégation syndicale et le gouvernement central pour résoudre le problème des primes. Depuis que le frais d'étude des apprenants a été fixé au taux de 920FC pour 1$,les mécontentements se laissent voir dans le chef des enseignants. Par Parfait Mutanda

Continuer la lecture

Mois de la femme : "Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement." JIF 2019

post-thumb

Il se célèbre à l'échelle mondiale, la journée de la femme. Comme chaque année un thème particulirer est retenu par les Nations Unies pour la JIF 2019 est « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », l'objectif étant de réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’infrastructures durables. Tels sont les voeux des pays membres des nations unies pour cette année tout en mettant l'accent sur la parité homme - femme. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Mois de la femme : Ika de Jong, une femme d'exception.

post-thumb

Mère de trois enfants, Ika de Jong combine son travail d’assistante manager, au sein d’une célèbre société de transfert de fonds, avec sa passion pour le journalisme qu’elle exerce via sa web tv. Elle anime également des soirées lors des évènements organisés en RDC, en Afrique et en Europe. Ainsi, elle a récemment animé la célèbre cérémonie musicale des « All Africa Music Awards » (Afrima) qui s’est tenue le 6 novembre à Lagos. En trois ans d’existence de GLTV, Ika de Jong a interviewé plusieurs célébrités africaines confirmées, notamment Denis Mukwege, Serge Ibaka, Koffi Olomidé, Samuel Eto’o, Alpha Blondy, Fally Ipupa ainsi que des jeunes talents tels que Ke Black, MHD ou encore Franko, auteur du célèbre tube « Coller la petite ». Des origines congolaise, hollandaise et portugaise Ika de Jong a vécu à Kinshasa et y a suivi des études secondaires en sciences commerciales à l’école « Les moineaux » devenue aujourd’hui « Matanelo ». C’est vers l’âge de 17 ans qu’elle quitte la capitale congolaise pour Amsterdam en Hollande, d’où est originaire son arrière-grand-père paternel. Née d’un père originaire de Kisangani (avec des origines hollandaises) et d’une mère moitié portugaise et moitié Musongye, Ika de Jong bénéficie d’une grande richesse culturelle qui lui permet de parler et d’écrire parfaitement cinq langues : néerlandais, français, anglais, swahili et lingala. « Je comprends également le portugais mais j’ai des difficultés pour parler. Je comprends le Tshiluba mais je ne le parle pas très bien » , précise-t-elle. À Amsterdam, Ika de Jong a effectué des études de management, mais elle rêvait toujours de faire du journalisme. « Après mes études, j’ai travaillé dans des entreprises mais je sentais que quelque chose me manquait. C’est ainsi que j’ai suivi une formation en journalisme en Hollande. Entre-temps j’ai été mannequin en Hollande et j’ai arrêté vers l’âge de 21 ans. J’avais également fait du basket à l’UPN à Kinshasa mais j’ai dû arrêter car j’ai eu un problème au genou » , fait savoir la présentatrice de GLTV. S’ouvrir à toutes les communautés africaines Après quelques années passées en Hollande, Ika de Jong s’installe en Belgique afin de prendre soin de sa grand-mère maternelle, venue du Congo et dont l’état de santé se détériorait. C’est à Bruxelles qu’elle a pu ainsi démarrer sa carrière dans le domaine des médias. « J’ai tout laissé tomber en Hollande pour venir m’occuper de ma grand-mère. Cela remonte à presque une quinzaine d’années. Je me suis mariée ici et j’ai eu des enfants. À Bruxelles, j’ai rencontré des personnes qui avaient une WEB TV. Touba Delo, l’une des personnes qui y travaillaient est de la famille et il est spécialisé dans la réalisation audiovisuelle. Nous avons dû quitter la WEB TV à la suite de certains conflits. Nous voulions également nous ouvrir à d’autres communautés et ne pas seulement rester sur la communauté congolaise » , indique Ika de Jong en expliquant la genèse de GLTV. « Nous avons plus d’un million de followers qui nous suivent sur les différents réseaux sociaux. Certaines chaînes de télévision reprennent également nos émissions, telle que celle réalisée avec Samuel Eto’o. Cela contribue à augmenter notre visibilité. Le site enregistre une moyenne de 20.000 visites par semaine. Cela varie en fonction des émissions aussi. Nous faisons des émissions dans tous les domaines » , poursuit celle qui est aujourd’hui invitée à travers le monde pour réaliser des interviews ou pour animer des prestigieuses soirées. « Le seul endroit où on n’a pas encore été, c’est en Asie. On couvre également des events où je suis maîtresse de cérémonie et On fait également du wedding planning » . Rester soi-même La présentatrice vedette de GLTV soutient que toute réussite requiert des sacrifices et qu’elle doit parfois sacrifier sa vie de famille pour le travail. « Mais aujourd’hui ça paie. Un événement comme l’Afrima est la consécration de tout ce qu’on a fait depuis le début » , se réjouit-elle. « Je sors du lot parce que je suis restée moi-même. Ika de Jong est une femme congolaise digne de ce nom. Je défends les valeurs de la femme africaine tel que j’ai vu ma mère et ma grand-mère le faire. Je suis très critique envers moi-même. Ma fille a dix ans et elle regarde mes émissions. Si je fais une bêtise, elle sera la première personne à me critiquer. Ma conscience m’oblige à être correcte. En outre, je suis l’aînée d’une famille et je dois donc donner le bon exemple », conclut celle dont le projet est de faire de GLTV une véritable chaîne de télévision. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Musique : Ninho, un artiste musicien en vogue.

post-thumb

Le rappeur franco-rd-congolais, Ninho a enregistré le meilleur démarrage de l’année 2019 grâce à son single « Goutte d’eau », sorti le 23 février 2019. Selon le SNEP, William Nzobazola, de son vrai nom, a récolté plus de 6.811.390 équivalents streaming en une semaine. Il a ainsi décroché le meilleur démarrage de l’année en s’emparant de la première place au détriment du titre Duc de Booba. Cette chanson permet à Ninho de baliser le chemin de son deuxième album intitulé « Destin », attendu le 22 mars 2019 sur toutes les plateformes de téléchargement. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Guy Moller Mapamboli, le digne heritier de King Kester.

post-thumb

5 ans après son décès, le feu King Kester Emeneya vit à travers ses oeuvres pérenniser par les artistes qu'il a formé dont l'un de ses très fidèles est Guy Moller dit Mapamboli. Un artiste plein de talents et de potentiel qui redonne à travers ses productions scéniques aux nombreux mélomanes le plaisir de la musique de Victoria Eleison de King Kester Emeneya. Il est à ses jours considéré comme le digne fils de Kester grâce notamment à son timbre vocal qu'on associerait à celui de son mentor. Après une série des productions en memoire de King Kester Emeneya qu'il a livré tout le mois de février à Lubumbashi, il fixe rendez-vous aux femmes ce vendredi 8 mars, au night club Miska le baron sur l'avenue de la révolution de la commune de Lubumbashi. Et il est également en studio où il finalise son 2e album de sa carrière solo qu'il a intitulé " cachet sec" dont la sortie est attendue par ses nombreux fans. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Mois de la femme : l'artiste Itshal Tshamba rend hommage aux femmes.

post-thumb

Avant la sortie prochaine de son album intitulé "Nvuandu" prévue pour les prochains mois, l'artiste musicien Itshal Tshamba évoluant à Lubumbashi dans le Haut-Katanga ne se dérobe pas de la commémoration des femmes à travers ce troisième mois de l'an, l'artiste vient de lancer un nouveau titre intitulé " More woman no cry " où sur un fond de reggae, l'artiste loue les mérites des femmes celles qui donnent tout pour l'humanité. Cette chanson est déjà disponible en téléchargement sur sa chaîne officielle YouTube et pour ce vendredi 8 mars, l'artiste et son groupe seront en production au Bar lounge El Chapo à l'angle des avenues Kimbagu et Lubilanshi dans la commune de Lubumbashi afin de fêter avec les femmes lushoises. Par la Rédaction

Continuer la lecture

Musique : 8 mars avec Innoss'B

post-thumb

Via Instagram, Innos’b a annoncé son retour dans le game avec un morceau intitulé « Dernière Chance ». L’artiste, dans cette chanson, a de nouveau exploité le style de musique très prisé en Rd-Congo, la rumba. Elle sera disponible dés le 8 mars 2019 à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Femme. L’heure de sortie est fixée à 8h00′ sur toutes les plateformes de téléchargement. Et ce week-end l'artiste dit " jeune leade" était en show case à Lubumbashi. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Musique : Fabregas maestro prépare un trio d'album.

post-thumb

Fabregas a annoncé la sortie en séquence de trois albums au cours de l’année 2019. Sur le plateau de B-One Music, l’artiste a fait savoir que le premier de ces albums sera dans les bacs le 13 juin. Cet album va s’intituler “Cible mise à jour” et sera l’occasion pour l’artiste de “mettre ma rumba à jour”. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Musique : Marchal Dixon fait son came back.

post-thumb

Marshall Dixon signe son retour dans les bacs avec un nouveau morceau interpellateur intitulé: «Le peuple d’abord». Ce titre évoque le slogan d’un baobab de la politique rd-congolaise, Etienne Tshisekedi, dont le fils, Félix-Antoine, a été investi Président de la République il y a un peu plus d’un mois. Le même slogan a été scandé par les militants de l’UDPS lors de la cérémonie d’investiture du Président Félix pour l’interpeller et l’inviter à travailler au profit du peuple qui l’a élu. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Olivier Tshimanga le messi de la guitare congolaise.

post-thumb

Olivier Tshimanga est un guitariste et chanteur congolais (RDC). Olivier Tshimanga grandit à Kinshasa et fonde son premier groupe à l'âge de 9 ans sous l'influence de grands maîtres de la musique congolaise, Franco dr nico, papa noel nedule, damoizo,dizzy manjeku et Pepe Felix Manuaku. Le directeur du chœur de Kinshasa le remarque alors qu'il s'exerce sous un manguier, et lui propose de rejoindre la chorale. Il fait alors ses premières armes sur scène en faisant résonner sa voix et sa guitare dans les églises de Kinshasa. À l’adolescence, il intègre l’Institut National des Arts de Kinshasa, afin d’apprendre le langage universel de la musique et de perfectionner son jeu de guitare. Sa mère, Fololo Rose, ne s’en réjouit pas, considérant la musique comme un métier de délinquant. À 18 ans, alors qu’il joue « Europa » de Carlos Santana en concert, le grand poète congolais Lutumba Simaro monte sur scène et l’invite à rejoindre le groupe mythique de feu Franco, le TPOK Jazz actuel bana ok À Paris, Olivier Tshimangajoue avec tous les grands noms de la musique africaine et internationaux, Papa Wemba , Manu Dibango,la tournée de BOYZ TO MEN dans plusieurs zenith de france Passi , Ray Lema , Singuila , Meiway , Zao ,pierre akendengue du gabon, amel bent et kayna samet, Youssou N'Dour feat koffi olomide, morry kanté tv canal+ ,tiken jah fakolly tv canal+,yanick noah reprise la saga africa,marc antoine la stars de r'nb, le rapeur soprano, la mama patience dabany dans le tube jazzé,la stars ivoirienne monik seka a l'olympia, aisha koné,mamadu soudia de la Guinée Conakry . À 24 ans, Olivier enregistre son premier album solo : « ESPOIR. Sa musique, bien que profondément africaine, [a] dans ses racines pour mieux s’en affranchir.son premier album solo verra le jour sous peu on y trouvera un featuring de haute gamme, TRACY CHAPMAN et autres selon la source d'infos Auteur-compositeur prolifique, Olivier a écrit de milliers de chansons tout au long de ces années congolaises et françaises. Un répertoire coloré et magnifique, servi par une voix unique. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Youssoufa poursuit sa tournée.

post-thumb

Cette année, c'est le trentenaire du festival Rencontres et Racines, qui réunit 75 associations caritatives pour partager cette expérience. Hip-hop, reggae et musiques du monde viendront enjouer Audincourt pour le dernier week-end de juin. L'an dernier, on a été conquis par l'ambiance conviviale et sereine du festival . D'ailleurs, si on a regretté le manque de navettes pour s'y rendre (il paraîtrait que 3,5 km à pied, c'est long), on a aujourd'hui bien réalisé que cette étape était nécessaire à compenser le temps passé sur les très nombreux stands de nourriture. On y retournera probablement pour souffler la trentième bougie et assister au concert de Calypso Rose , sans aucun doute la doyenne des festivals en 2019, mais qui te met une sévère misère en terme d'énergie. Puis si une envie de hip-hop surgit dans ton coeur, tu pourras te délecter des performances de Hocus Pocus , Youssoupha , le jeune aveyronnais Lombre ou encore L'Entourloop , le groupe qui mêle hip-hop et reggae. D'ailleurs le reggae est bien le style attendu à Rencontres et Racines, et les aficionados du genre vont probablement être conquis. Le festival accueillera en 2019 le chanteur et compositeur originaire de Côte d'Ivoire Tiken Jah Fakoly , l'extraordinaire collectif jamaïcain Inna de Yard , qui a promis un nouvel album pour 2019, Pierpoljak , et ses neuf albums et deux mixtapes en poche mais aussi Tiwayo , qui associe avec habileté le genre aux blues, à la soul et au rock. Et pour varier un peu, les programmateurs ont également invité Hoshi , la jeune chanteuse aux influences rock originaire de Versailles ainsi que sur La Maison Tellier , le groupe français entre pop, rock, folk et country. Le festival se tiendra du 28 au 30 juin prochains à Audincourt (25). Le pass 3 jours est disponible pour 30 €. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Dadju félicité par la Fouine.

post-thumb

La Fouine a vu arriver Dadju chez Sony à ses débuts et a tenu aujourd'hui à le féliciter pour tout le chemin parcouru et le succès sur Instagram ! La Fouine a su rester simple malgré le succès . Et contrairement à d’autres rappeurs, il n’hésite pas à envoyer de la force aux artistes qui l’apprécient. Aujourd’hui, il félicite Dadju pour tout le travail accompli et son succès du moment ! LA FOUINE FÉLICITE DADJU POUR SON SUCCÈS EN STORY INSTAGRAM ! La Fouine n’a pas d’ennemi dans le rap game à part Booba . Mais ce n’est pas le seul à ne plus supporter Booba. Mais aujourd’hui, le rappeur de Trappes a décidé d’envoyer de la force à un jeune rappeur plein de talents. Il y a quelques heures en story Instagram, La Fouine a envoyer un très beau message à Dadju. Le rappeur du 78 ne manque pas de compliments pour le petit frère de Maître Gims. Il nous apprend qu’il l’a vu arriver chez Sony. Le jeune rappeur a ensuite beaucoup bossé et il est maintenant reconnu comme une des valeurs sûres du rap game français. Gros respect à lui, il n’a jamais lâché malgré les embûches ! La Fouine sait faire preuve de gentillesse et d’attention pour les jeunes rapeurs. Et il n’hésite pas à reconnaître leur talent quand il le pense vraiment. LA FOUINE FÊTE LES 10 ANS DE MES REPÈRES SUR INSTAGRAM ! Le rappeur du 78 a fait son retour dans le rap game français avec le titre Dans ce monde. Après de longs mois de silence, il a commencé par lâcher quelques freestyle sur Instagram. Il a utilisé par exemple une instru de Beyoncé et JayZ . Mais depuis quelques semaines, son dernier son marche plutot bien. Et aujourd’hui sur Instagram, La Fouine fête un heureux événement. Le rappeur de Trappes a posté un court extrait de son titre « Mes repères ». Et il a aussi écrit un petit message avec cet extrait audio « Mes Repères… déjà 10 ans. C’est quoi ton titre préféré ? #LAFOUINE » La Fouine a donc décidé de fêter les 10 ans de son titre Mes repères avec ses fans sur Instagram.

Continuer la lecture

Miss Rambo " Déborah ya mado" raffole la toile avec son opus sur la production du label Koffi central.

post-thumb

Seulement cinq jours après sa publication, le 23 février, la vidéo où l’on découvre la plantureuse chanteuse lancée par le label Koffi central affichait déjà plus de quatre-ving-douze mille vues et suscite actuellement une vive polémique parmi les internautes. L’intérêt que suscite Miss Rambo augure un avenir prometteur pour sa carrière. La nouvelle chanteuse n’en est pourtant qu’à son premier single. Plus de quatre-vingt-douze mille vues pour une novice, ce n’est pas courant pour les Kinois. La belle aux formes généreuses a un atout indéniable : sa voix. Plusieurs de ceux qui l’avaient jusque-là entendue à la radio, le week-end dernier, croyaient avoir affaire à Laurette La Perle, disparue de la scène depuis un certain temps. En effet, avec ce timbre qui s’apparente à celui de l’interprète de "Gigolo", elle s’est attiré la sympathie des mélomanes. Et, les quelques intrusions de Cindy le Cœur dans la chanson ont fait le même effet sur les internautes qui ont applaudi cette collaboration sur un morceau qu’ils trouvent à leur goût. La palme revient, d’ailleurs, presque tout de suite à Koffi Olomide que l’on félicite d’avoir réussi à produire un aussi bon résultat avec cette première sortie de Miss Rambo. Néanmoins, parmi les critiques à l’encontre de la chanson, certains dénoncent qu’elle soit une adresse amoureuse à un garçon à peine adolescent, Del Pirlo Mourinho, en l’occurrence l’un des fils de Koffi Olomide. Dès lors, des mélomanes se demandent s’il était vraiment utile que la main mise de Mopao aille aussi loin. N’aurait-il pas dû se contenter de produire Miss Rambo ? Là encore, plane l’ombre de la star quand on sait que Rambo fait justement partie de ses nombreux surnoms au lieu de lui « imposer », pensent-ils, de chanter en plus sa progéniture. Mais encore, d’aucuns estiment que le diktat est allé trop loin jusqu’à faire adopter à la nouvelle chanteuse le style de Koffi avec des passages carrément rapés. Plus conciliants, les fans inconditionnels du Quadra Koraman saluent plutôt le génie de leur idole qui est parvenu à tailler Déborah, c’est son véritable nom, au point de lui donner une bien meilleure visibilité que celle offerte au côté de Fabregas à l’époque de "Mascara", le fameux tube rebaptisé "Ya Mado" par le public. Un accoutrement qui choque Parlant justement de cet épisode avec Fabregas, l’on reproche à Miss Rambo d’avoir depuis pris quelques kilos de trop et d’avoir osé si ostensiblement exposer ses rondeurs. Il s’en trouve parmi les internautes qui lui font carrément le reproche de n’avoir pas choisi de tenue plus adaptée à sa forte corpulence, trouvant sa mise vestimentaire tout juste trop mal assortie à sa morphologie. Cela choque. Rien n’y fait pour les "Koffiphiles" qui ne l’entendent pas de cette oreille alors même que certains accompagnent cette remarque de conseils bienveillants comme le fait de veiller à son poids pour se garantir une meilleure santé. Plus minutieuse, les perfectionnistes fashionistas sont allées jusqu’à trouver à redire sur le make up de la chanteuse. Mais l’on sent bien qu’en définitive, il n’y a rien de bien méchant dans les remarques faites à Miss Rambo. Du reste, pour l’ensemble des mélomanes parmi lesquels se sont trouvés des Ivoiriens et des Gabonais, tous fans de son mentor-producteur, il n’y a rien à redire sur l’air où les collaborations de Cindy le cœur ainsi que d’Ibrator, dans le chœur, sont appréciés à juste titre. Il convient de signaler qu’"Envol" a vraiment la cote, comparé aux précédents titres sortis sous l’estampille de Kofficentral, notamment "Ici on travaille ", morceau qui avait réuni l’ensemble des nouveaux talents promus par le label de Koffi Olomide. Par ailleurs, il faut signaler que d’autres titres ont été lancés simultanément avec celui de Miss Rambo qui leur vole définitivement la vedette sur YouTube . Il y a notamment "Eke Mosika" de Jr Marot et "Epasolo" de Serge Muloso, totalisant plus respectivement quarante-trois mille et presque ving-et-un mille vues. Par Alex Nawej

Continuer la lecture

Kasai central: Le conseil provincial de la jeunesse s'active pour le 8mars 2019.

post-thumb

En prévision de la célébration de la journée internationale de la femme, le conseil provincial de la jeunesse du kasai central à travers ses deux sections culture et genre organisera à Kananga un concours de danses ,raps ,zook, manequinat le 16mars prochain . Cette activité qui aura pour cadre la salle de jeunes ceica aura pour but de valoriser les activités des jeunes filles qui prestes dans le secteur culturel au Kasaï central. Selon les organisateurs, ce concours spécial est organisé pour avoir un seul club meilleur qui peut valablement représenté la province dans certaines manifestations en RDC pour se faire les organisateurs lance un appel au représentant des clubs clubs ,stafs ,djerck ,rap zook, qui opérent sur la ville de kananga d'aller s'enregistrer au bureau de cpj afin de participer à ce grand rendez-vous culturel. Par soleil NTUMBA mufika.

Continuer la lecture

Célébration : Ce week-end les scouts fêtent les 112 ans d'existence.

post-thumb

112 ans d'existence du mouvement scout. Crée en 1907 par Baden-Powell militaire et général de l'armée coloniale anglaise, ce mouvement d'éducation de la jeunesse qui a pour devoir de servir Dieu, servir l'autre et se servir soi-même. A l'occasion de leur anniversaire de création une messe a été organisé à Lubumbashi par le district Lubumbashi centre - nord au cours de cette messe l'aumônier a invité les scouts à procurer le bonheur au tour d'eux. Des activités d'assainissement dans différentes places de la villes de Lubumbashi selon l'organisation interne de la district. Les mouvements du scoutisme regroupe plusieurs confessions religieuses entre autre les pentecôtistes, les méthodistes, les catholiques. Par Syntiche Feza

Continuer la lecture

Kasai-Oriental : Le troisième cycle déjà operationnel à l'UOM

post-thumb

Le recteur de l, l'université officielle de Mbujimayi (UOM), Alexis Mpoyi Mukala a annoncé ce vendredi 22 février 2019, au cours d'un entretien avec la presse que son établissement a ouvert le troisième cycle cette année académique. Selon lui, l'ouverture du troisième cycle est d, une importance capitale pour les jeunes licenciés et tous les assistants qui veulent enrichir leur parcours scientifique. Monsieur Alexis Mukala a indiqué que le ministre de l'ESU avait déjà donné son quitus par la signature de l'arrêté ministériel. "Le troisième cycle est déjà là. Nous avons un arrêté dûment signé par le ministre de tutelle, après avoir examiné notre dossier. Nous avons créé une coordination de troisième cycle. Ce cycle est déjà fonctionnel. " a, affirmé le recteur Alexis Mpoyi. Il sied de noter que 4 facultés seulement sont concernées par ce troisième cycle il s'agit notamment de la faculté de médecine, des sciences agronomiques, des sciences Économiques ainsi que le département de la sociologie. Par Socrate Tshimanga.

Continuer la lecture

Kananga : l'église des sacrificateurs commémore le 20ans de la mort du prophète KADIMA mua kuidi.

post-thumb

19fevrier 1999 - 19fevrier 2019, ce la fait 20ans que l'église des sacrificateurs KADIMA se souvienne du décès de leur prophète KADIMA BAKENGE.a cette occasion un culte commémoratif et la visite de la dépouille mortelle de KADIMA était au rendez-vous. Tout s'est déroulé à la coline sacrée de bushalabuamba situé dans la commune de KANANGA. Dans son allocution le Keribe Willy KADIMA wa KADIMA a invité les fidèles de cette église a se doter des nouvelles connaissances a fin de propulser les actions de cette église. KADIMA wa KADIMA a en même temps louer les actions menée par le prophète KADIMA mua kuidi dé son vivant jusqu'à sa mort signalons que le prophète KADIMA mua kuidi avait débuté sa mission évangélique à l'âge de 35 ans et mort encore après 35 ans à Johannesburg à 19h locale. Par soleil NTUMBA mufika

Continuer la lecture

Page noire : le sénateur Yerodia A. Ndombasi a tiré sa révérence !

post-thumb

Ancien vice président de la République Démocratique du Congo, il s'est éteint après une longue période de maladie aujourd'hui matin à l'hôpital du cinquantenaire de Kinshasa. Né en janvier 1933 il fut l'un des grands compagnon de feu Mzee Laurent Désiré Kabila il a exercé les fonctions de ministre des affaires étrangères de 1999 à fin 2000. En 2003, Yerodia devient l'un des quatre vice président issu de l'accord de suncity accord de paix entre groupe rebelle et les partis de l'opposition enfin en 2007, il devient sénateur au sein du gouvernement congolais. Par Vanessa Sambwe

Continuer la lecture

Enseignement : Exetat 2019, les finalistes autodidactes passent leur premier examen.

post-thumb

Passation ce dimanche 18 février 2019 des épreuves préliminaires des examens d'État édition 2018 - 2019 chez Les autodidactes sur l'ensemble de la République. Dans province de l'ituri par exemple ils sont au total 320 autodidactes ont pris part à cette première phase de ces examens dans le 6 centres que regorge la province de l'ituri. Le coût d'envoi a été lancé par le Ministre Provincial de l'enseignement a l'Institut ALFAJIRI, Monsieur Dieudonné NGADJOLE. Présent à la cérémonie l'inspecteur principal provincial a quant à lui appelé à ces candidats a la sérénité pour la réussite des ces épreuves. Seul ceux qui réussiront seront admis aux préliminaires de l'examen d'état. Par Delvon Mbayahi Joseph

Continuer la lecture

Bukavu : Tête-à-tête entre Fally Ipupa et le prix Nobel Dr Dennis Mukwege à l'hôpital de Panzi.

post-thumb

C'est un Fally ipupa décontracté qui a bousculé le protocole du prix Nobel de la paix à Panzi ce samedi 16 février 2019, après leur rencontre à Norvège lors de la remise du prix. Le Dr mukwege était en pleine audience lorsque le sirènes et les vrombissement des voitures ses faisaient entendre dans un milieu de Panzi généralement calme. A la fin, c'est la méga star congolaise Fally ipupa, musicien congolais de renom apprécié par la jeunesse congolaise et reconnu dans la promotion de la musique africaine mais aussi président de Fally Ipupa Fondation, une organisation qui oeuvre dans le social des démunis. "Je suis très content de revenir encore une deuxième fois à Panzi et de pouvoir échangé avec le Dr mukwege". Le musicien a visité les malades et s'est imprégné de la situation des victimes des violences sexuelles. "Panzi est un endroit qui donne de l'espoir lorsque vous arrivez à Bukavu, il faut avoir une idée de la situation réel " a-t-il renchérit. Pour le surnommé " l'homme qui repare les femmes ", le docteur Mukwege : " la musique est une thérapie pour le traumatisme raison pour laquelle elle est utilisée pendant les deuils dans notre société. Et à Panzi, la musicothérapie est intégrée dans la prise en charge holistique, Fally ipupa fait du bon travail car il contribue aux soins de notre population." a confirmé le premier Prix Nobel de la Paix congolais. Par Chizungu saint Léon

Continuer la lecture

Affaires viols : La justice Française a requis une peine de 7 ans de prison à l'encontre de Koffi Olomidé accusé d'agressions sexuelles. (source judiciaire)

post-thumb

L’artiste congolais patron du quartier latin est poursuivi pour des agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses. La justice française a requis une peine de sept ans de prison lundi à l’encontre de la star de la rumba congolaise Koffi Olomidé, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Le chanteur est poursuivi pour atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité et pour séquestrations. Des faits qui auraient été commis en région parisienne entre 2002 et 2006. Il comparaissait également devant le tribunal de Nanterre, près de Paris, pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des plaignantes et pour les avoir fait travailler illégalement en les sous-payant, voire en les privant de rémunération. Âgé de 62 ans, la star ne s’est pas présentée à son procès qui s’est tenu à huis clos lundi, alors qu’il est visé par un mandat d’arrêt en France. Deux hommes de mains, poursuivis pour complicité, étaient en revanche bien présents à l’audience. Initialement mis en examen en février 2012 pour viols aggravés, Koffi Olomidé avait vu les chefs de poursuite retenus contre lui allégés et la procédure correctionnalisée. Les plaignantes l’accusent de leur avoir imposé des relations non consenties, en France comme lorsqu’elles étaient en République démocratique du Congo (RDC) ou en tournée ailleurs. Les faits retenus par l’accusation en France se seraient déroulés notamment dans un pavillon de banlieue, à Asnières-sur-Seine, où l’artiste hébergeait les jeunes femmes. Privées de document d’identité et de téléphone, elles y étaient gardées 24 heures sur 24 par trois hommes. Lorsque leur patron en exprimait le désir, l’un de ces gardes accompagnait les danseuses jusqu’à lui, affirment-elles, évoquant des rapports imposés sans préservatif. Et des gifles quand elles se débattaient. Si elles se refusaient à lui, il ne les faisait plus travailler. Les jeunes femmes avaient fini par s’échapper du pavillon une nuit de juin 2006, et avaient déposé plainte en 2007, 2009 et 2013. Elles ne sont plus jamais retournées en RDC, par peur de représailles. Koffi Olomidé a précipitamment regagné son pays en 2009 lorsqu’il a appris qu’une inculpation, assortie d’un placement en détention provisoire, avait été requise à son encontre. Olomidé, Antoine Agbepa Mumba de son vrai nom, a déjà été condamné par le passé et brièvement écroué en 2016 pour avoir donné un violent coup de pied à l’une de ses danseuses. La décision de la justice française sera connue le 18 mars 2019. Par VOA/ ALAUNE-RDC.NET

Continuer la lecture

Mode : Retour en vogue des vêtements au flambeau Zaïrois.

post-thumb

On constate depuis quelques mois l’apparition dans les rues et boutiques d’habillements des vêtements : chemises, t-shirts, pull-over, casquette et autres imprimés aux motifs du flambeau Zaïrois et d’autres aux couleurs du drapeaux de la République du Zaïrois. Ce look refait surface suite à la création des plusieurs mouvements des jeunes qui se réclament être des vrais Zaïrois. Plusieurs observateurs s’étonnent de cet accoutrement que plusieurs condamnent et jugent de révolutionnaire ce look. Et certains invitent les autorités d’interdire le port de ses vêtements comme ce le cas avec les vêtements imprimés aux motifs militaires. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Coup de cœur : 14 Février, les amoureux à l’ordre du jour.

post-thumb

Chaque 14 février, le monde célèbre ce qu’on qualifie de la fête des amoureux « la saint Valentin » en ce jour si particulier, les couples habillent en rouge et noir une meilleure façon d’exprimer leurs amour mutuel. Des chocolats, des vins, des bouquets de fleurs sont les plus offerts en ce jour. Dans les restaurants, les couples sont au rendez-vous et des productions musicales sont également au programme. À Lubumbashi, par exemple plusieurs musiciens se produiront aujourd’hui. Koffi Olomidé sera au bâtiment Hypnose, MJOE zuka au Boucher, Pson chez moto pamba, Joe Kizy chez Miska le baron pour ne cités que ceux là. Ces moments sont excellents de se retrouver en amoureux. Par Marcel Kazanga

Continuer la lecture

Hommage : 5 ans après, King Kester Emeneya est vivant à travers ses œuvres.

post-thumb

Jean-Baptiste Emeneya Mubiala, plus connu sous le nom de King Kester Emeneya, né le 23 novembre1956 à Kikwit et décédé le 13 février 2014 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète de musique congolaise. À dix-sept ans, Jean Emeneya intègre le groupe les Anges noirs avec Lidjo Kwempa, alors qu'il est élève à l'institut Don Bosco de Kikwit. Après avoir obtenu son bac à l'institut Longo à Idiofa, il est parti étudier les sciences politiques et administratives à Lubumbashi. En juin 1977, par le biais de Shagi Sharufa il devient membre du groupe Viva La Musica de Papa Wemba jusqu’à la fin de l'année 1982. Il crée son propre groupe le Victoria Eleison le 24 décembre1982. Il devient alors l'artiste africain le plus populaire des années 1980-1990. Emeneya était un mystère, un oiseau rare que la musique congolaise n'aie jamais connu. Il a introduit le synthétiseur et la programmation musicale assistée par ordinateur dans la musique congolaise, rompant avec le style folklorique jusque-là incarné par le célèbre Zaiko Langa-Langa. Il en résulta un album Nzinzi en 1987 avec un immense succès commercial et vendu à des millions d’exemplaires. Après des années de succès avec des chansons populaires, en 1993, il sort son album Everybody distribué par Sonodisc avec une qualité de son exceptionnel. Everybody a été un grand succès à l'échelle internationale. Pendant sa carrière, Emeneya Mubiala reçoit de nombreux prix sur le plan international et national, dont successivement celui de meilleure vedette de l’année au Congo de 1982 à 1989. King Kester Emeneya décède le 13 février 2014 à 5h30 au centre chirurgical Marie-Lannelongue en région parisienne à l’âge de 57 ans. Emeneya laisse après sa mort 12 enfants : Afimiko, Yannick, Samantha, Marylin, Kévin, Miles, Leslie, Bradley, Gregory, Brandon, Francklin et Prince Preston né le 13 juillet 2014. Il est enterré le 2 mars 2014 à la nécropole de la Nsele à Kinshasa. À Lubumbashi l’un de ses musiciens chéris Guy Moller célèbre cette 5e année de disparition de son maître dans un concert ce 22 février à l’hôtel Lubumbashi. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

"The trône challenge" : l’événement de la musique urbaine au Kongo central.

post-thumb

Le festival dont la première édition se tiendra les 14 et 15 février à Matadi, au bord de la piscine de l’hôtel Ledya, est une initiative du rappeur NMB, la Panthère qui entend promouvoir les jeunes talents de la province située au sud-ouest de la République démocratique du Congo. Même si la première édition du festival The trône challenge a pour parrain Ferre Gola, ce qui est même étonnant, la rumba est exclue de l’événement. « L’afrobeat, le hip-hop en général » seront au centre de la manifestation réservée « uniquement aux jeunes qui font la musique urbaine » , a dit NMB à Le Courrier de Kinshasa. Le rappeur natif de la ville de Matadi, bien connu dans la capitale où il a fait un sacré succès, il y a près de dix ans, lui assigne, dit-il, « l’objectif principal de promouvoir la musique urbaine de la province du Kongo central ». Pour cela, il entend associer tous les grands territoires de la contrée, de Kasangulu à Moanda. Précisant son choix pour sa ville natale, il a déclaré : « La première édition commence à Matadi, la capitale de la province. Le mieux c’est de commencer par là. Nous passerons aux autres au fur et à mesure dans le but de promouvoir la culture urbaine et de mettre en avant les nouveaux talents méconnus de la province au monde entier » . NMB mise sur son renom affirmant alors : « Je veux leur faire profiter de mon aura » . The trône challenge entend faire en sorte que les acteurs de la musique urbaine profitent au maximum de l’événement. Son initiateur a indiqué: « En parallèle aux festivités, nous voulons en même temps initier des ateliers de formation au profit des jeunes artistes. Plusieurs ont du talent mais ne sont pas formés à embrasser une carrière professionnelle. Nous allons les outiller, leur montrer comment se comporte un artiste professionnel. Il y a un tas de choses à leur apprendre là-dessus ». C’est, d’ailleurs, pour susciter l’envie de bâtir une carrière que le festival a choisi d’inviter des notoriétés de la scène hip-hop kinoise, à l’instar de Marshall Dixon et Alesh. Mais aussi des dames de la génération montante, notamment Djanel’ange et RCL Gloss. Au nombre des hôtes figurent aussi des Congolais de la diaspora comme Poison Mobutu. Pour ce qui est du nom de l’événement, NMB a expliqué : « Le festival porte le nom de Trône challenge parce qu’il y a deux ans, tout le monde disait que j’étais assis sur le trône de la musique urbaine de la province ». Le « monarque » pense qu’il est temps de songer à passer le flambeau à des artistes plus jeunes, pétris de talents. « Désormais, chaque année nous voulons donner la chance à un artiste de s’asseoir dessus » , a-t-il affirmé. C’est en parrain qu’il veut se constituer tout en donnant un coup de pouce significatif à ses cadets. Dès lors, La Panthère s’engage à sortir le lauréat du festival de l’ombre. « Celui qui va gagner va avoir le contrôle, créer le buzz » , a-t-il dit, fort du casting rigoureux qui a précédé la compétition. Il est catégorique sur le fait qu’il faudra avoir fait ses preuves : « Pour mériter de s’asseoir sur le trône, il faudra gagner » . Un trophée assorti d’une enveloppe sera décerné en récompense au plus méritant. Et cerise sur le gâteau, « le lauréat sera accompagné à Kinshasa pour une production professionnelle audio et vidéo. Il s’en suivra une promotion ici à Matadi à travers les médias mais aussi internationale avec Trace Kitoko. Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

Youssoupha livre la vidéo « NIAMA NA YO » Un titre et un visuel 100% congolais !

post-thumb

Alors que le Lyriciste Bantou livrait le 28 septembre dernier son cinquième album studio, le bien-nommé Polaroïd Expérience , il continue de défendre son projet en levant le voile aujourd'hui sur un tout nouveau clip. Il s'agit du visuel de Niama Na Yo , un son où Youssoupha rappe intégralement en Lingala , langue principale de son pays d'origine. Un rappeur fier de ses origines dans « Niama Na Yo » Aux yeux de tous, Youssoupha est un artiste installé dans le game du rap français. De retour en septembre 2018 avec un 5ème opus , le rappeur a décidé d'innover pour ce nouveau projet. Plongé dans ses souvenirs passés, Bakary Potter s'affranchit une fois de plus des codes en livrant un projet on ne peut plus avant-gardiste. On retrouve en 9ème position de la tracklist son morceau Niama Na Yo , un titre sur lequel l'interprète s'essaye à la trap congolaise . Pour aller jusqu'au bout de son idée, il est parti tourner le clip dans la capitale de la République Démocratique du Congo , à savoir Kinshasa. Une ville chargée de souvenirs pour l'oncle de Shay dans la mesure où ce dernier y est né. Le titre résume donc bien l'esprit de ce 5ème opus, Polaroïd Expérience , qui se veut introspectif et authentique. Youssoupha fait son tour de France Après avoir fait son retour en 2018, l'auteur de Négritude revient se frotter à la scène. Ce dernier a donc annoncé son Expérience Tour qui débutera le 14 mars à Dijon. Monsieur Mabiki est ainsi attendu dans pas moins de 20 villes différentes, en France et en Suisse. Il achèvera sa tournée à Nantes le 10 mai 2019. Par ailleurs, il faut croire que le Congolais avait manqué à son public, en particulier dans la capitale. Pour son concert le 18 avril à Paris en salle Pleyel, il affiche presque complet 2 mois avant la date du concert. Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

Bunia : Un nouveau cas d' Ebola confirmé

post-thumb

Un cas positif de la maladie en virus ebola a été confirmé dans la ville de Bunia ce lundi. La victime originaire de butembo dans la province du nord - kivu est décédé à la clinique Salama dans la capitale provincial de l'ituri, c'est lorsque la famille biologique voulait acheminer la dépouille mortelle à Butembo que les agents des ripostes contre la maladie en virus Ebola de Komanda dans la chefferie de Basili à plus ou moins 90 kilomètres de la ville de Bunia ont identifié ce corps d'un cas positif d'ebola. Quelques mesures sont déjà prises notamment la désinfection de la clinique salama où la victimes poursuivait les soins mais aussi l'identification des personnes qui ont été en contact avec la victimes. Par Delvon Mbayahi Joseph

Continuer la lecture

36 ans après son décès, Grand Kallé reste encore dans la mémoire des congolais.

post-thumb

De son vrai nom Joseph Athanase Kabasele Tshamala, né le 16 décembre 1930 à Matadi, RDC et mort le 11 février1983 à Paris, plus connu sous le nom «Le Grand Kallé», est un musicien congolais de la République Démocratique du Congo, chanteur et chef de groupe, considéré comme le père de la musique congolaise moderne. Sa carrière s'est particulièrement développée au sein du groupe de rumba africaine et de cha-cha-cha, Grand Kallé et l'African Jazz, le groupe le plus populaire de l'époque et qui a notamment vu passer dans ses rangs le saxophoniste Manu Dibango et les chanteurs Tabu Ley Rochereau et Pepe Kalle. En 1960, il a fondé son propre label, Surboum African Jazz, qui a notamment produit le TP OK Jazz de Franco Luambo et permis de diffuser des enregistrements de qualité vers les marchés occidentaux. Il est enterré aux cimetières de la Gombe à Kinshasa. Il est auteur du titre " indépendance cha cha ". Par la Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Koffi Olomide attendu à Paris par la justice Française.

post-thumb

Visé par un mandat d'arrêt de la justice française, Koffi Olomidé est attendu en France où il doit répondre lundi d'agressions sexuelles qui auraient été commises en région parisienne entre 2002 et 2006 sur quatre de ses danseuses. Le patron de quartier latin sera-t-il présente à la barre du tribunal de Nanterre (région parisienne) comme elle l'avait laissé entendre en juin 2018 lors de l'annonce de son renvoi ? Son avocat Emmanuel Marsigny, interrogé vendredi par l'AFP, ne l'a pas confirmé. Mis en examen en février 2012 pour viols aggravés, le chanteur congolais a vu les chefs de poursuite retenus contre lui allégés, l'enquête n'ayant notamment pas pu prouver que l'une des plaignantes était mineure au moment des faits. Les plaignantes accusent Koffi Olomidé de leur avoir imposé des relations non consenties, en France comme lorsqu'elles étaient en République démocratique du Congo (RDC) ou en tournée ailleurs. Les faits retenus par l'accusation en France se seraient déroulés dans un pavillon d'Asnières-sur-Seine, au nord-ouest de Paris, où l'artiste hébergeait ses danseuses en marge de concerts ou d'enregistrements. Privées de document d'identité et de téléphone, elles y étaient gardées 24h/24 par trois hommes. Lorsque leur patron en exprimait le désir, l'un des gardes les conduisait à lui, à l'hôtel ou au studio d'enregistrement le plus souvent, affirment-elles, évoquant des rapports imposés sans préservatif et des gifles quand elles se débattaient. Certaines agressions se seraient également déroulées dans le pavillon-même ou encore dans les toilettes d'un supermarché. Si elles se refusaient à lui, il ne les faisait plus travailler. Toutes ses danseuses subissaient le même sort, selon elles. Les plaignantes, qui ont fini par s'échapper du pavillon une nuit de juin 2006, ont déposé plainte en 2007, 2009 et 2013 et ne sont plus jamais retournées en RDC, par peur de représailles. AFP / ALAUNE-RDC.NET

Continuer la lecture

Mwene-ditu: Évaluation semestrielle dans les écoles catholiques.

post-thumb

Évaluer le premier semestre dans les écoles conventionnées catholiques et le démarrage du deuxième semestre, tel est l'objectif primordial du coordinateur des écoles catholiques partie orientale du diocèse de Luiza, le Révérend Abbés Étienne Tshibang' Mulanj' qui a entamé sa ronde dans les différentes écoles de la place. C'est à l'occasion de la passation des épreuves du premier semestre qui, selon le calendrier scolaire ont débuté ce mercredi 06 février 2019. L'annonce de sa mission a été faite à la presse locale ce jeudi 07 février 2019 au sortir de sa réunion avec les Chefs d'établissements. Il s'est dit par ailleurs satisfait de la manière dont les enseignants de son réseau ont pu poser les questions par rapport à la matière prévue pour le premier semestre. Il a tout de même déploré le comportement de certains parents qui ne veulent plus payer les frais scolaires de leurs enfants tout en disant que l'enseignement est gratuit. Par Socrate Tshimanga.

Continuer la lecture

Depuis Paris, le Padre Ferré Gola confirme que leur projet de featuring avec le Grand Père Benz Bozi Boziana est déjà en cours d’exécution.

post-thumb

Les deux chanteurs ont bel et bien commencé les travaux de programmation et d’enregistrement de quelques chansons qui vont se retrouver dans l’album dont le titre phare reste encore un secret jalousement gardé par les deux stars de la musique congolais. «Je crois que vous aurez tous les détails sur notre featuring dans les jours à venir. Je suis convaincu que le public sera émerveillé de ce qui va sortir de cette collaboration entre moi et Grand Père Benz, mon vieux», a affirmé Ferré Gola à La Prospérité. Faut-il reconnaître que Ferré Gola, 43 ans, fait partie des jeunes musiciens congolais humbles et respectueux envers les vieux, par sa nature. Très réservé, parfois, ce chanteur de la rumba qui se distingue par sa belle voix a du mal à parler de lui-même. Toutefois, il se réjouit et salue l’opportunité lui offerte par Grand Père, le patron du groupe Anti-Choc qui a fait ses preuves à travers ses œuvres dans l’histoire de la musique congolaise. « Grand père Benz est une belle voix et une référence parmi les icônes de notre musique que je respecte beaucoup. J’ai eu personnellement à interpréter quelques morceaux de ses chansons dans mon dernier album», a renchéri le géniteur de la chanson « Vita Imana ». Ce genre de collaboration entre deux stars n’arrive pas tous les jours dans le monde musical en RDC. Car, l’histoire renseigne que depuis la génération Wendo jusqu’à nos jours, la musique congolaise marche toujours avec des rivalités et surtout elle a été émaillée des conflits intergénérationnels. Rencontre entre deux voix, deux générations ! Contrairement aux autres vieux musiciens, Grand Père Benz est réputé comme un leader non conflictuel et sans polémique. Exceptionnellement, il a toujours été respecté, aimé et très approché par la jeune génération qui contrôle actuellement la scène musicale. L’auteur-compositeur de la célèbre chanson «Mon mari est Gabonais» est sans rancune et privilégie les relations avec ses collègues musiciens, quel que soit l’âge. Ce featuring qui s’annonce fracassant en 2019, constitue un brassage entre deux grandes écoles (clan) de la musique congolaise. D’une part, le clan Langa Langa d’où Bozi Boziana tire ses origines et d’autre part, le Clan Wenge originel où est Ferré Gola est le dernier fils. Deux musiques différentes avec duo de chanteurs qui se différencie par leur style, rythmique et surtout timbre vocal. Evidemment, chacun apportera sa touche précieuse dans ce projet. Car, l’idéal est que l’un puisse amener l’autre dans son milieu afin de se soutenir et surtout de promouvoir toujours la musique congolaise. Qui vivra verra ! Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

JM de lutte contre le cancer 2019 : comment éviter le cancer ? Conseils d'un cancérologue.

post-thumb

On considère que 40 % des cancers résulteraient de l’exposition à des facteurs de risque liés à nos modes de vie et à nos comportements ; quatre cancers sur dix seraient donc évitables. Retrouvez nos conseils pratiques pour vous aider à agir sur votre risque individuel de développer un cancer. • Ne pas fumer • Eviter l'alcool • Manger mieux • Bouger plus • Se protéger des rayons UV • Un Code pour aider à prévenir les cancers • Prémunir votre enfant de certains risques de cancer à l'âge adulte Prévenir le cancer, c'est vous donner le plus de chances possibles de limiter votre risque personnel d'en être atteint. Vous ne pouvez pas maîtriser tous les facteurs susceptibles de provoquer un cancer – le « risque zéro » n’existe pas, même avec un mode de vie conforme à toutes les recommandations – mais vous pouvez agir sur certains d’entre eux en préservant votre santé au quotidien. Les quatre principaux facteurs de risque de cancer sont, dans l’ordre, le tabac, l’alcool, une alimentation déséquilibrée, un manque d’activité physique. NE PAS FUMER : Le tabac arrive en tête de tous les facteurs de risque de cancers et constitue la première cause de mortalité évitable : le nombre annuel de décès liés au tabac en France est estimé à 78 000, dont 47 000 décès par cancer. L'arrêt du tabac est toujours bénéfique pour la santé, quelle que soit la quantité consommée et la durée de consommation. Plus on s'arrête tôt, plus vite l'on diminue son risque de cancer, en particulier du poumon. EVITER L'ALCOOL : L’alcool est classé cancérigène certain (niveau 1) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). On estime qu'en 2009, plus de 15 000 décès par cancer étaient imputables à l’alcool. En consommer augmente fortement le risque de développer certains cancers, en particulier des voies aérodigestives. Pour réduire efficacement ce risque, il est recommandé de limiter non seulement la quantité d'alcool bue à chaque occasion de consommation, mais aussi la fréquence de ces occasions. Il faut 10 ans d’arrêt de la consommation d’alcool pour voir ce risque diminuer. Après 20 ans, il ne diffère plus significativement de celui des personnes qui n’ont jamais bu. MANGER MIEUX : Prévenir le risque de certains cancers passe aussi par l'alimentation. Il est recommandé de limiter : • la viande rouge (moins de 500 g par semaine) ; • les charcuteries ; • le sel : le sel de table, le sel de cuisson et les aliments conservés par salaison favorisent le cancer de l’estomac ; D’autres comportements ont un effet protecteur contre les cancers : • préférer les aliments à faible densité énergétique, comme les fruits et les légumes, aux aliments trop riches en graisses, en sucre et/ou en sel ; • consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, soit 400 g ; • privilégier les aliments complets, qui sont riches en fibres (riz, pâtes, céréales…). BOUGER PLUS : La pratique quotidienne d’une activité physique permet de diminuer le risque de développer de nombreuses maladies chroniques, notamment les cancers. C’est aussi un moyen de limiter la prise de poids, autre facteur de risque de cancer. Toute activité physique (monter des escaliers, marcher, faire du vélo, nager…) durant au moins 30 minutes par jour permet de se maintenir en forme et de diminuer le risque de plusieurs cancers. SE PROTÉGER DES RAYONS UV : Pour toute activité en extérieur (de loisirs, sportive ou professionnelle), il convient d'adopter les bons réflexes : • éviter de s’exposer au soleil entre 11h et 16h ; • rechercher l’ombre ; • sortir couvert : vêtements, chapeau, lunettes ; • renouveler fréquemment l’application de crème solaire haute protection anti-UVA et UVB ; • surveiller sa peau. Les UV artificiels (bancs de bronzage) aussi sont dangereux pour la peau : leur usage est déconseillé, et interdit avant 18 ans. Tous ces conseils de prévention sont également bénéfiques contre d'autres maladies chroniques (affections cardiovasculaires, diabète...). Ils vous permettront aussi d'améliorer votre qualité de vie. Pour vous aider à vous préserver des facteurs de risque de cancers, vous pouvez également bénéficier de mesures de prévention visant à limiter les expositions liées à votre environnement, que ce soit chez vous, dehors ou dans le cadre de votre travail. UN CODE POUR AIDER À PRÉVENIR LES CANCERS : Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’OMS spécialisée en cancérologie, a élaboré un « Code européen contre le cancer ». Ce code propose des mesures simples que tout citoyen peut mettre en œuvre pour favoriser la prévention des cancers. On y retrouve, notamment, les conseils donnés sur le tabac, l’alcool et la nutrition. Accéder au Code européen contre le cancer PRÉMUNIR VOTRE ENFANT DE CERTAINS RISQUES DE CANCER À L'ÂGE ADULTE Vous pouvez aider votre enfant à limiter son risqued'être atteint d'un cancer à l'âge adulte : • avoir une hygiène de vie saine pendant et après la grossesse (en particulier ni tabac, ni alcool) ; • ne pas fumer en leur présence : les enfants sont encore plus sensibles au tabagisme passif que les adultes ; • leur proposer une alimentation équilibrée et surveiller leur prise de poids ; • les encourager à pratiquer au moins une heure d'activité physique par jour ; • les protéger du soleil (crème, chapeau, t-shirt, lunettes)...

Continuer la lecture

JM de lutte contre le cancer 2019 : Contre le cancer, chacun peut agir.

post-thumb

Le monde célèbre Chaque 04février la journée de lutte contre le cancer. Cette maladie qui constitue la première cause de mortalité dans le monde bien avant les guerres et les catastrophes naturelles. La raison d'être de cette journée est de faire connaître l'utilité du dépistage précoce du cancer permettant à arriver à une guérison et aussi de prévenir contre de cette maladie. Le cancer aura fait 84millions de morts entre 2005-2015 selon l'OMS. Plusieurs avancer sont enregistrés ces dernières années sur le traitement de cette maladie. Par Syntiche Feza #AlauneRdc

Continuer la lecture

Le retour de Tintin au Congo

post-thumb

Le 10 janvier 1929, dans « Le Petit Vingtième », paraissent pour la première fois des cases des aventures de Tintin où on voit le jeune reporter quitter la gare du Nord à Bruxelles en direction du pays des Soviets. À l’occasion de cet anniversaire, la société Moulinsart qui gère l’héritage d’Hergé, a décidé une nouvelle publication. Pas un nouvel album puisque Hergé avait expressément souhaité que personne ne reprenne Tintin, mais une nouvelle édition, celle de « Tintin au Congo ». Coïncidence, cette publication survient justement au moment de l’annonce des résultats de l’élection. Cette nouvelle republication d’un album de Tintin, déjà connue puisque c’est le deuxième le plus vendu après Tintin en Amérique, fait office de retour aux sources. C’est la quatrième version de Tintin au Congo après la première publication en 1929-30 dans Le Petit Vingtième, celle d’une version différente en 1940 dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws. Mais la version la plus connue est celle que l’on retrouve dans le commerce, qui a été raccourcie, redessinée et mise en couleurs par Hergé en 1946 avec l’aide d’un autre géant de la BD belge : Edgar P. Jacobs. La version disponible depuis le 10 janvier reprend l’intégralité des planches originales de la première publication, planches redessinées et colorisées pour une publication qui n’est disponible qu’en format numérique. L’héritage d’Hergé préservé Pour la société Moulinsart qui gère l’héritage d’Hergé, la préoccupation est non seulement que Tintin reste bien vivant, mais aussi que cet héritage fructifie en quelque sorte. D’un côté, Moulinsart est très sourcilleux de respecter la volonté expresse d’Hergé que personne ne produise jamais de suite aux aventures. De ce point de vue là, une publication du projet d’album connu sous le nom de Tintin et le Thermozéro, abandonné par Hergé, n’a pas les faveurs de Moulinsart. En revanche, on ne compte plus les dessins animés, les plateformes numériques ou les expositions autour de Tintin, sans oublier l’excellente série radiophonique produite par France-Culture et la Comédie-Française. Et on laisse miroiter un nouveau film du duo de réalisateurs américains Peter Jackson et Steven Spielberg. Des accusations de paternalisme et de racisme Mais l'album Tintin au Congo est toujours au centre d’une controverse et d’accusations au mieux de paternalisme, au pire de racisme. La réputation de cette bande dessinée est à ce point problématique que Moulinsart a organisé, le 10 janvier, un débat intitulé « Le Congo de Tintin ». Hergé a longtemps refusé que reparaisse cet album qui s’est retrouvé épuisé dans les années 70 et a fini par assumer cette œuvre que d’aucuns considèrent en partie comme une erreur de jeunesse. Mais Hergé s’est toujours réfugié derrière les influences de son milieu social et culturel ainsi que la mentalité de l’époque. Au nom de la liberté d’expression, les tribunaux ont rejeté une demande d’interdiction de cet album, mais les associations antiracistes continuent à penser que Tintin au Congo devrait être au minimum publié avec une préface d’avertissement général comme c’est le cas pour l’édition en langue. Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

Fally Ipupa à nouveau très solliciter pour des featurings.

post-thumb

Après des collaborations hors du continent, notamment avec R. Kelly et Booba, ce sont à présent les grandes gloires africaines, à l’instar de la légende Alpha Blondy, qui n’hésitent pas à faire appel au chanteur congolais à la voix mélodieuse très bien côté sur le plan international. Que d’honneur fait au patron de F-Victeam invité à participer au dix-huitième album d’Alpha Blondy ! En effet, la considération portée à Fally Ipupa se devine bien dès lors que Youssou N’Dour (dans Oté –fê) et la grande Angélique Kidjo (dans "Alphaman rédemption") sont les deux autres hôtes de Human Race . "Kanou" est le morceau dans lequel le chanteur congolais a placé sa voix au côté de son aîné, la légende de la musique africaine. Superstar du reggae depuis les années 1980, Alpha Blondy a mis beaucoup de cœur à cette nouvelle œuvre où il se montre plus conciliateur que contestataire et fait référence aux saintes écritures. Du reste, il y a rendu également hommage à Serge Gainsbourg, qu’il tient à raison pour un défenseur du reggae à la française, au travers d’une reprise de "Je suis venu te dire que je m’en vais". Toujours l’an dernier, c’est avec Pape Diouf, un musicien sénégalais bien connu jouant notamment du mbalax, que Fally a signé un featuring dans "Elle est à moi". Il y a une semaine, Singuila annonçait sur Instagram l’enregistrement d’un titre en studio avec El Maravillosso. Rien de précis n’a été divulgué sur le nouveau morceau. L’on retient que c’est en de termes affectueux et bien familiers que Singuila a fait part de la nouvelle au travers des réseaux sociaux. Sa publication accompagnée d’une photo postée en compagnie de Fally Ipupa pour faire foi était commentée de la sorte : « En studio avec mon frérot Fally Ipupa » . Aucun autre détail n’a jusqu’ici filtré autour de cette collaboration avec le « frère de Centrafrique » qui compte de nombreux fans en République démocratique du Congo. Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

Les adieux de Joseph Olengankoy à E. Tshisekedi

post-thumb

Ce vendredi 1er février 2019, les congolais se souviennent de la 2e année de commémoration du décès du feu Étienne Tshisekedi, à Bruxelles et dont impatiemment plus d'un attend le rapatriement de la dépouille au pays. L'un de ses fils politiques, Joseph Olengankoy se souvenu de lui en ce jour : " Ns avons mangé, bu. Nous avons partagé les soucis et les travaux quotidiens et nous avons partagé tant d’espoirs et des doutes. Le choc de ton départ vit au fond du cœur et mon affection s’en ira vous rejoindre là où désormais vous ns attendez près de Dieu. " le président du CNSA pleure encore son mentor. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

1er Fevrier 2019, deuxième année de la commémoration du feu E. Tshisekedi.

post-thumb

A l'occasion du deuxième anniversaire de la mort de l'opposant historique Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Ce vendredi 01 février 2019, une messe est prévue à 11heures (10 heures GMT) à la cathédrale Notre Dame du Congo de Kinshasa. Selon nos sources, le président de la république démocratique du Congo Félix Tshisekedi Participera à l'office religieux après avoir assisté à une prise d'armes au Mont Ngaliema à 8 heures( 7heures GMT) . L'ex-président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), décédé à l'âge de 84 ans des suites de problèmes pulmonaires depuis 01 février 2017 à Bruxelles où sa dépouille attend toujours son rapatriement en République démocratique du Congo. Par Junior Mbuyamba #AlauneRdc

Continuer la lecture

Sud-Kivu : L'épidémie du Choléra signaler à Kabare, 4 décès déjà.

post-thumb

La maladie du choléra est signalé dans la zone de santé de kabare en province du sud Kivu. Selon le Docteur Claude bahizire, chargé de communication à la direction provinciale de la santé (DPS), l'aire de santé de Mbiza dans le groupement de kagabi est la plus touchée et a déjà connue 4 cas des décès. Docteur Claude bahizire ajoute qu'au delà de ces cas de décès, plus de 93 personnes ont été atteintes par le choléra au cours de la période allant du 16 au 24 janvier 2019. Le Docteur Claude bahizire a expliqué que cette maladie s'est vite propagée par le non-respect des règles d d'hygiène et l d'inattention des personnes qui ont constaté le premier cas. Le chargé de communication à la DPS rassure que la situation s'est stabilisée après avoir dépêché une équipe des médecins sur le lieu pour des interventions . Au delà de cette mesure, il signale que les points de chloration d'eau sont en train d'être installés dans plusieurs coins pour lutter contre cette maladie. Par Chizungu saint Léon

Continuer la lecture

À quand le rapatriement de la dépouille d'Étienne Tshisekedi ?

post-thumb

Ce 1er février 2019, cela va totaliser 2 ans jours après jours qu'est décédé à Bruxelles à l'âge de 84 ans, le président national de l'Union des Démocrates pour le Progrès Social UDPS, Étienne Tshisekedi de suite d'une embolie pulmonaire. Dès lors plusieurs pourparlers ont été entrepris entre la famille biologique et le gouvernement congolais. Dans un point de presse tenu à Lubumbashi lors de la campagne électorale son fils Félix Antoine Tshisekedi, l'actuel président de la République était revenu sur les raisons qui ont poussées la famille Tshisekedi a suspendre les pourparlers car pour le gouvernement d'en temps, le rapatriement était conditionné par plusieurs préalables qui du moins étaient politiques. Et avait prédit que ça serait peut-être le souhait de Dieu de faire attendre les démarches jusqu'à ce que son fils une fois élu l'enterre avec la plus haute considération du à son rang et à sa lutte. Une fois à la tête du pays, plusieurs aimerait le voir amorcer le processus du rapatriement de la dépouille du sphinx de limité. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

Plus des 50 mois de salaires impayés des agents de la SONAS, Une maison syndicale alerte.

post-thumb

C’est dans un mémorandum adressé au président de la République, que la maison syndicale le Renouveau de l’Action Syndicale alerte sur ce qu’elle appelle « génocide sociale à la sonas » où les cadres et agents de ce service public accusent plus de 50 mois de salaires impayés. Tout en signalant que les agents risquent d’observer dans les prochains jours un arrêt des travaux illimités afin de revendiquer violés impunément par l’employeur SONAS. Et invite le chef de l’état en sa qualité du premier défenseur des travailleurs de mettre sur pieds un comité de crise ou carrément changer l’équipe dirigeante actuelle et félicite le président de la République pour son élection et lui promet son incontestable soutien.par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

Festival Amani 6e édition, Fally Ipupa parmi les guest stars.

post-thumb

Principale tête d’affiche de la sixième édition de l’événement international de Goma annoncé du 15 au 17 février, « Di Cap la merveille » est l’une des grandes stars congolaises avec Baloji à se produire sur la scène festive du collège Mwanga. Côté ambiance, l’affiche musicale générale du festival Amani, composée de dix-neuf noms, promet. Il y aura de quoi agrémenter avec succès les trois jours de chant, de danse et de fête où la diversité culturelle est le maître mot. Le festival doit, en effet, bien ficeler sa programmation pour contenter à souhait les douze mille personnes qu’il s’attend à recevoir par jour. Les cinq éditions précédentes n’ont pas déçu. Celle à venir devrait aussi tenir le pari. Du reste, déjà à lui seul, Fally Ipupa va faire surfer le public entre la rumba et la world music où il a réussi à se faire une place. L’autre son de Kinshasa sera distillé par le groupe féminin Nketo Bakaji dont les interprétations ont coutume de caresser les oreilles expertes des mélomanes. Baloji, une autre notoriété congolaise de la sphère du rap international, va apporter sa part à l’événement dont les chanteurs et groupes participants confirmés sont attendus aussi du Rwanda, du Burundi, de l'Ouganda et du Congo– Brazzaville. Le sixième festival Amani s’annonce comme un grand moment de découvertes et de rencontres culturelles. En effet, une fois de plus, la musique contemporaine va se partager l’espace avec notamment les danses traditionnelles, le théâtre et des acrobaties. La scène principale réservée aux concerts des dix-neuf hôtes n’est habituellement pas l’unique à drainer des foules. Objet de grande curiosité, la seconde scène offre à la découverte du public des danses, musiques traditionnelles, créatives et modernes de la région des Grands Lacs. Et, tout particulièrement, la scène Djoo Paluku met sous les feux des projecteurs des artistes locaux sélectionnés par le foyer culturel dans l’espace Sanaa week-end. Une manière appréciable pour l'événement de mettre en vedette les talents locaux qui méritent d’être connus du grand public. La plupart du temps, le festival Amani arrive à faire remonter à Kinshasa la vitalité musicale de l’est du pays avec la participation de stars de la région des Grands Lacs qui y sont méconnues. En effet, précédées par le rendu des journalistes invités, les vidéos témoignent du grand dynamisme de Goma et de l’ensemble de l’est de la République démocratique du Congo. Il est vrai que grâce à Amani, l’on apprend à apprécier et considérer autrement cette partie du pays souvent présentée sous le spectre désolant de la guerre et de ses dommages. Par Alex Nawej #AlauneRdc

Continuer la lecture

M joe Zuka, le parcours d’un Sniper.

post-thumb

C’est depuis 2008 que Lubumbashi à fièrement connu Mjoe Zuka, un artiste aux styles multiples qui dès lors, est devenu l’artiste des grands événements. Grâce à sa musique variée, des plus douces aux dansante, Mjoe dit le Sniper se frayer un chemin d’honneur dans les préférences des lushois. Des titres phares, des titres qui convint il en a plusieurs. Aucune soirée sérieuse des officiels ne se passe à Lubumbashi sans que l’artiste ne soit contacter. Pour ses 10 ans de carrière musicale, Mjoe a lancé un album très riche et varié intitulé « Remontada » où plus des 10 titres décrivent sa carrière musicale, un artiste très branché il se bat toujours du moins qu’il pourra afin d’être toujours prêt de ses vrais fans d’où la tournée « MJOE tour Lushi » où dans les concerts communaux, l’artiste s’ouvre à son public qui ne sais pas toujours accéder à ses concerts chics. Pour la suite de sa carrière, le Sniper se dit très disposé à encadrer financièrement, artistiquement et moralement les nouveaux talents afin d’espérer une progéniture musicale responsable via son label « Jah bless empire ». Son album est en vente sur toute l’étendue de la République et sur toutes les plates-formes de téléchargement. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

Cedrick Tshizainga fête son anniversaire avec les oubliés de la société.

post-thumb

Né en ce jour de nativité du Christ, l’homme aux actions réelles Cedrick Tshizainga fédéral de l’Action des Bâtisseurs pour la Démocratie et le Développement ABD qui se veut être le soldat des oubliés a dans l’avant-midi de ce mardi 25 décembre partagé un repas très nutritif avec les enfants en rupture des liens familiaux qui depuis un certain temps inondent les grandes artères de la ville de Lubumbashi. Ils étaient des centaines à répondre à l’appel du fédéral Cedrick Tshizainga qui prône le réveil d’une génération. Ils les a tous vêtus spécialement pour cette célébration afin tant soit peu arriver à les redonner le sourire longtemps perdu dans leurs vies. Accompagner de son équipe, c’est au square Georges Forrest qu’ils les a réuni, très surpris par ce geste inoubliable, certains n’ont pas su retenir leurs larmes pour exprimés leurs reconnaissances vis-à-vis de celui qui se souvenu d’eux en cette fête réservée aux enfants. Le natif du jour, les a promis d’être toujours prêt d’eux, il a lieu de signaler que ce geste est loin d’être le premier et encore plus que loin d’être le dernier. Car à travers la génération Blessing, la vision Maendeleo ya Ujana et la fondation Tshizainga, il prend en charge les frais de scolarité des centaines d’enfants partant des fournitures scolaires jusqu’au payement des frais d’études. Et pour mieux clôturer cette journée de nativité, le président Cedrick Tshizainga a offert à toute la ville un événement culturel très particulier, sur la même scène il a produit 2 des artistes musiciens les miens côtés de la ville : Fitch One et Agressivo au cercle privé des cadres de la SNCC de la commune de Lubumbashi. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

Kolwezi : Le rond-point de l'indépendance, un bijou de plus.

post-thumb

C'est en ce jour de nativité que le gouverneur du Lualaba Richard Muyej accompagné du ministre en charge du tourisme Daniel Kapend et autres notables lualabais a inauguré le rond-point de l'indépendance autrefois appelé place Malu. Cette énième inauguration apporte un nouveau regard sur la ville. Une fontaine, des affiches des différentes personnes ayant marquées l'histoire du pays de Léopold 2 à Joseph Kabila et autres décorations. Bref tout pour séduire les visiteurs. Il ya lieu de signaler que cette place s'ajoute aux nombreuses autres que comptent la ville de Kolwezi, et c'est une valeur ajoutée au secteur touristique de la province. Par la Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Lubumbashi : Un Noël moins agité.

post-thumb

C'est depuis quelques années qu'on constate que la fête de nativité n'est presque plus fêter pour des raisons diverses : pour certains ce le manque d'argent qui serait la cause. Certains ménages se battent que pour offrir le minimum à leurs enfants. Dans les zones Kids de la ville, la présence est quand même remarquable. Du côté des vendeurs, les achats ne de font plus comme toutes les années précédentes où pendant des pareilles journées ont constaté des attroupements des acheteurs mais hélas cette année c'est très calme néanmoins ils restent confiants en l'amélioration de la vente des produits de première nécessité. Mais il ya lieu de signaler que la tenue des élections précédemment prévu au dimanche 23 décembre était la cause du silence qui a paralysé les activées. Quand même il y a lieu de reconnaître que les indices de la fête sont visibles ça et là. Par la Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Rj Kanierra, un succès au fil des générations.

post-thumb

C’est très jeune que le monde culturel l’a connu. Joe Ngoie Mwema natif de Kolwezi actuel chef-lieu de la province du Lualaba, où il obtient son diplôme d’état avant de poursuivre ses études universitaires à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Patron du groupe casse-tête, Rj Kanierra dit « washo boka » qui veut dire le sans crainte. Il est l’un des artistes qui ont su convaincre le public et qui a su faire face aux différentes générations et vagues des artistes. Par ses chansons éducatives, et à travers ses albums notamment VK « vaccin Kanierra », 99, 622, -243 et bientôt l’album 99X X9 il a su gardé son identité, son style authentique de musique et a convaincu sérieusement le public de tout âge même à travers les featuring fait. Il est l’un des artistes apolitique qui met tout le monde d’accord de Kolwezi à Kinshasa en passant par Lubumbashi et Likasi où il est fièrement compté parmis les chouchous de la ville. Il compte à son actif plusieurs prix et trophées dont le prestigieux trophée des leaders du festival Nzenze, il a également formé plusieurs artistes qui font la fierté de la musique dès nos jours. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

Le Recteur de l'Université de Lubumbashi est très soucieux de la bonne éducation.

post-thumb

Soucieux de la bonne formation des étudiants, le Recteur de l'Université de Lubumbashi le professeur Gilbert KISHIBA FITULA a procédé le mardi 11 décembre à la double cérémonie d'inauguration de l'observatoire des forêts claires du Congo et du laboratoire De la biorortification, défense et valorisation des cultures en Sciences Agronomiques en présence de membres du comité de gestion de l'unilu, des doyens de facultés, des directeurs des hautes écoles de personnels académique scientifique et des étudiants de l'unilu. d'entrée de jeux, le patron de l'unilu à coupé le ruban symbolique en signe de l'inauguration de l'observatoire des forêts claires du Congo. Suivi d'une visite guidée de cet observatoire qui a acquis des équipements de pointes. En suite, le numéro 1 de l'unilu est allé inaugurer le laboratoire de biofortification, de défense et valorisation de culture suivi d'une visite guidée. Le directeur de l'observatoire et celui du laboratoire ,ont indiqué l'importance et la nécessité de ces laboratoires mise a la disposition des étudiants de L'UNILU. Le Recteur a salué ce partenariat qui renforce un enseignement de qualité pour les étudiants de L'UNILU. La cérémonie s'est clôturée par la restitution de missions aux États-Unis d'Amérique et en Égypte effectuées par un groupe de professeurs de L'Université de Lubumbashi. Par Jonathan Kamunga #AlauneRdc

Continuer la lecture

"L’Union européenne, n’a pas pris en compte des progrès significatifs enregistrés par Congo Airways ces dernières années." Desiré Balazire

post-thumb

C’est au cours d’un point de presse tenu ce vendredi à Kinshasa que le directeur général de Congo Airways, Désiré Balazire , a indiqué que la dernière actualisation de la liste noire des compagnies aériennes, dressée par l’Union européenne, n’a pas pris en compte des progrès significatifs enregistrés par la société ces dernières années. Il a en effet rappelé que les conclusions provisoires de la mission d’audit menée du 6 au 19 novembre par l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI), créditent la République démocratique du Congo(RDC) du taux de progression de 49,31 %, en termes de mise en œuvre des normes internationales en matière de sécurité de l’aviation civile, alors que le taux de conformité était de 21,1 % relevé en janvier 2013. Desiré Balazire a rassuré que des perspectives meilleures se profilent en faveur de Congo Airways qui, présentement compte amorcer le processus de « TCO » (opérations de surveillance aérienne) doublé des avancées, ce qui permettra à l’entreprise de faire des meilleures projections pour opérer dans l’espace européen en 2019, dès qu’il obtiendra sa carte lui permettant de desservir le territoire européen en se faisant inscrire sur la liste annexe B. Le Directeur général de Congo Airways s’est également insurgé contre le fait les informations relayées par des médias, tant nationaux qu’internationaux, qui n’ont relevé que dans cette même liste, dans son annexe A, il y a certaines compagnies aériennes listées, mais sont autorisées de voler avec des avions pris en « Wet lease » auprès des compagnies habilitées à exploiter la zone de l’UE sans restriction aucune. Pour M. Balazire ce n’est pas Congo Airways qui est frappé par cette mesure, mais c’est plutôt le pays, indiquant que cette liste de bannissement de l’UE a été élaborée bien avant la création de Congo Airways et qu’elle s’était basée sur certains reproches formulés à l’endroit de l’Autorité de l’aviation civile de la RDC (AAC) qui, actuellement a enregistré d’énormes progrès en matière de l’aviation civile. Par la Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Beni-Ebola :" La maladie est là et qu'elle que soit son origine, il faut se faire vacciner" Mbusa Nyamwisi

post-thumb

Quatre mois après la présence de la fièvre hémorragique à virus Ebola à Beni,le notable Mbusa Antipas Nyamwisi,appelle la population de Beni à se faire vacciner pour lutter contre ce fléau mortel. "D'après les éléments que nous avons,je sais que la population résiste.Certains croient que c'est faux. Non!C'est une erreur, c'est une faute grave!La maladie est bel et bien là. Quelle que soit sont origine, quelle que soit la façon dont elle arrivée, il y en ceux pensent c'est une guerre bactériologique. Non!Attention ! Il y a des personnalités qui se sont fait vacciner comme Monseigneur Sikuli Melchisédech,il y a des députés et beaucoup d'autres membres de famille.Il est nécessaire de se faire vacciner, quelle que soit l'origine d'Ebola.Il faut se faire vacciner, parce que c'est une épidémie qui ne pardonne.Nous devons tous nous faire vacciner. néanmoins, je regrette parce que j'apprends que le foyer s'élargit,ça devient un peu plus difficile à contrôler. Et dans un contexte d'insécurité,Ça pose de grave problèmes.Profitez-en, moi-même je serais là, je me ferai vacciner", a-t-il indiqué. Il condamne ceux qui ont la mauvaise foi vis-à-vis des équipes de la riposte. " Lorsque les agents de l'équipe de l'OMS étaient dans la région là, il y a eu des gens sont venus s'amuser,même présumés jusqu'à tirer sur les hôtels où ils vivaient,comme ci il y avait quelqu'un qui leur disait d'y sortir;il faut laisser la maladie décimer les citoyens. Non!On doit résister face à cette maladie.En un mot comme en mille, on peut que conseiller à la population d'accepter de se faire vacciner ",a-t-il conclu. Par La Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Ministères Génération Joel : 6 jours d'intenses prières de fin d'année

post-thumb

À quelques jours de la fin d'année, le secteur bel air des Ministères Génération Joel de Lubumbashi organise une semaine spéciale d'intense prière du 17 au 22 décembre 2018 avec comme thème : " Assaut puissant " afin de mieux finir l'année 2018 et commencer l'année 2019. Durant 6 jours le Pasteur Michel Bady et autres intervenants vont devoir consacrer l'année en cours et recommander la prochaine année sur la vie des fidèles mais aussi de la République Démocratique du Congo en cette période cruciale de son histoire. À travers ce programme particulier tous les lushois sont conviés d'y prendre part c'est au numéro 20 de l'avenue des Pins du quartier Bel-air chaque jour de 14 à 19h. Par Marcel KAZANGA #AlauneRdc

Continuer la lecture

Lubumbashi : Proclamation par l'IRDH des dix meilleurs défenseurs des droits de l'homme en RDC.

post-thumb

C'est à l'occasion de la célébration du 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme que l'Institut de Recherche en Droits Humains de Lubumbashi, IRDH, a publiée dans la soirée de ce lundi 10 décembre 2018 une liste reprenant les dix meilleurs défenseurs des droits de l'homme en République Démocratique du Congo. Sans surprise le docteur Denis MUKWEGE, qui venait de recevoir dans la journée son trophée de Prix Nobel de la paix 2018, est le premier de la liste. Le deuxième est l'avocat Georges KAPIAMBA, Président National de l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ). La troisième place est revenu aux huit dirigeants du comité laïc catholique, alors que la quatrième de trouve occupée par TSHIVIS TSHIVUADI de Journaliste en Danger, JED. Pour l'IRDH, en publiant cette liste, l'objectif était d'encourager ceux qui entreprennent la promotion et la défense des droits humains ; montrer des modèles de défenseurs des droits de l'homme ; mais aussi inspirer les autres défenseurs des droits de l'homme. Cette proclamation intervient donc le jour où le monde entier célèbre la journée internationale des droits de l'homme, journée qui marque également le 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme, un document fondateur qui a proclamé les droits inaliénables de chaque individu en tant qu'être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, d'opinion politique ou de tout autre opinion, d'origine Nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou toute autre situation. Voici par ailleurs la liste complète des heureux champions des droits de l'homme : 1. Denis MUKWEGE, médecin 2. Georges KAPIAMBA, avocat 3. 8 dirigeants du comité laïc catholique 4. Tshivis TSHIVUADI, JED 5. LUSENGE Julienne, Contrees viols, #Beni 6. MASIKA Justine, contre violences sexuelles, #Goma 7. Jean-Claude KATENDE, avocat #Lubumbashi 8. MUTOMBO Rose, contre les lois discriminant femmes. #Kinshasa 9. TSHIMBALANGA Jacques, réforme finalement de l'éducation. #Kinshasa 10. SENGHA Gloria, LUCHA. Pro Démocratie. Par Richard MUTETA #AlauneRdc

Continuer la lecture

Prix Nobel : Denis Mukwege : « Mettons fin à la souffrance qui fait honte à notre humanité commune. Agir, c’est dire «non» à l’indifférence. »

post-thumb

C’est à Olso dans la salle de l’hôtel de ville en Norvège qu’à eu lieux dans l’après-midi de ce lundi 10 décembre 2018 la remise des prix Nobel de la Paix aux 2 lauréats : le gynécologue congolais Denis Mukwege et à l’activiste Irakienne Nadia Murad. Ces 2 lauréats ont plusieurs choses en commun c’est notamment le fait que le docteur Denis Mukwege, depuis plus des 20 ans il est celui qu’on surnomme « l’homme qui répare les femmes » dans son hôpital de Panzi il prend en charge les femmes victimes des violences sexuelles et l’activiste Nadia a été plusieurs années victime d’esclavage sexuel et depuis sa libération, elle milite pour faire entendre les voix de celles comme elle ont connu ce sabotage sexuel afin de recouvrir leurs droits. Dans son adresse, Docteur Denis Mukwege a rappelé que c’est une question qu’on ne doit plus ignorer et j’encourage les avocats à continuer d’attirer l’attention sur la nécessité de mettre fin à l’impunité. Et Avec ce Prix Nobel de la Paix, j'appelle le monde à témoigner et vous invite à vous joindre à nous pour mettre fin à cette souffrance qui fait honte à notre humanité commune. Agir, c’est dire «non» à l’indifférence. Une fois des plus la majeure partie des congolais félicitent le Docteur Denis Mukwege pour cette reconnaissance légendaire qui vient donner un coup de pousse à ses nombreuses tâches que lui et son équipe réalisent sur les femmes victimes des violences sexuelles. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture

70e anniversaire de la déclaration des droits de l'homme : en RDC, les ONG parlent d'une spoliation.

post-thumb

Il y a 70 ans jours à jours qu'était signé à Paris la charte de déclaration universelle des droits de l'homme contenant 30 articles. En République Démocratique du Congo, les organisations non- gouvernementales qui militent en faveur des droits de l'homme accusent les autorités politiques et militaires de spolier cette chartes. Pour les ONG, beaucoup d'articles ne sont pas respectés notamment : la liberté d'expression, et de manifestations qui sont très souvent réclamées. En cette 70e année, elles demandent aux autorités de militer pour l'effectivité de cette charte universelle dont la plupart des articles sont repris dans la constitution qui est la loi fondamentale. Par la Rédaction #AlauneRdc

Continuer la lecture

Prix Nobel : Dr Denis Mukwege sera honoré à Olso

post-thumb

C'est ce lundi 10 décembre 2018 que les laureats dont Denis Mukwege le gynécologue et Yazidie Nadia recevront leurs prix Nobel de la Paix pour honorer leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences séquelles en tant qu'arme de guerre c'est à Oslo en Norvège. En République Démocratique du Congo cet événement qui sera diffusé en direct et en ligne est vivement attendu. Dans une interview sur la RFI, le surnommé " l'homme qui répare les femmes" dénonce : l'échec de la stratégie de la communauté internationale et l'impunité qui perdure en République Démocratique du Congo. Il y a lieu de signaler que le docteur Denis a à son actif reçu plusieurs titres notamment : le prix Olof Palme en 2008, Chevalier de la Légion d'honneur en 2009, Right Livelihood Awards en 2013, Prix Sakharov en 2014 et dans quelques heures le Prix Nobel de la Paix. Par Marcel Kazanga #AlauneRdc

Continuer la lecture